vendredi 31 mars 2006

Muffins chocolat, créme d'amandes à l'orange


Depuis le temps que je voulais faire des muffins au chocolat, j'y suis enfin arrivée, je n'ai eu que l'embarras du choix pour choisir la recette parmi tous les blogs culinaires !!!
Je me suis inspirée de la recette des muffins pignons-chocolat-pistache trouvée chez Anne (Cannelle et cacao), pour voir la recette originale, c'est ici !
Ma recette differe du fait que je n'ai pas mis les fruits secs, mais que je leur ai fait un petit coeur fondant à la crème d'amandes à l'orange.
je voyais souvent citer cette crème d'amandes (ou purée) dans le blog "les bonheursdesophie" ou dans celui de "Cléa" et j'ai eu moi aussi envie de gouter.



Pour 20   muffins:

100 g de chocolat noir

75 g de sucre

70 g de beurre

50 g de farine

50 g de poudre d'amandes

2 gros oeufs

30 g de pignons et 30 g de pistaches

Préchauffer votre four à 180°.

Faire fondre le chocolat et le beurre à feu très doux. Laisser tiédir.

Battre les oeufs entiers avec le sucre jusqu'à ce que le mélange blanchisse.

Ajouter la farine, la poudre d'amandes, le mélange chocolat/beurre.

Mélanger bien et ajouter la moitié des fruits secs.

Répartisser la pâte dans les empreintes et placer quelques fruits secs sur chaque alvéole.

Faire cuire environ 12 minutes.

Laisser refroidir, démouler et déguster....



j'ai préparé ma pâte à muffin comme indiqué dans la recette d'Anne, sauf que j'ai divisé par 2, pour obtenir deux gros muffins.
j'ai remplis mes moules à moitié, posé une cuillèrée à café bien bombée de purée d'amandes à l'orange, et versé l'autre moitié de la pâte.

Après cuisson, celà donne ça, le mariage chocolat et crème amande/orange est délicieux ! et servi avec un petit coulis de fruits exotiques, c'est encore mieux.
Quoi, qui a dit que j'étais trop gourmande ?!!!

mercredi 29 mars 2006

Cabillaud laqué au cacao



Recette initiale pour 4 personnes :

4 dos de cabillaud
2 cuillères à soupe d’échalotes
100 g de cacao amer
1 /2 verre de vin rouge
2 cuillères à soupe de Porto
2 cuillères à soupe de sauce soja
2 cuillères à soupe d’huile de pépins de raisins
1 cuillère à café de cannelle en poudre


Salez légèrement les dos de cabillaud et passez les dans le cacao pour les noircir.
Faites chauffer l’huile dans une poêle et faites cuire les cabillauds 5 mn de chaque coté à feu très doux.
Retirez-les et remplacez les par les échalotes, laissez fondre 3 mn sur feu moyen.
Déglacez la poêle avec le vin, la sauce soja et le Porto.
Laissez réduire et passez les dos 3 secondes dans cette sauce pour les laquer.
Servez-les accompagnés de poireaux à la cannelle.

Ce que j’ai fait : Vu que le midi je mange seule, je n’ai fait qu’un dos de cabillaud, par contre pour la sauce, je n’ai divisé qu’en 2.





En accompagnement, j’ai servi un mélange de graines concassées (Tipiak) et une purée de carottes au lait de coco ( des carottes surgelées cuites à la vapeur, et mixées avec du lait de coco).

Cette recette est vraiment surprenante et très agréable, par contre je vous conseille de prendre un bon cacao non sucré comme le Van Houten, pour mieux l’apprécier.



Source : fiche recette Picard

mardi 28 mars 2006

Amuse-bouches aux taillerins et aux champignons

recette conçue pour le jeu "l'imagination culinaire au pouvoir" organisé par Leloo sur son blog "Quoique"



N'ayant pas trouvé les taillerins aux myrtilles, mon choix c'est porté sur un sachet de taillerins aux cèpes et aux bolets :

j'ai décidé d'en faire une recette pour déguster à un apéritif dinatoire ou en entrée délicate pour un repas en amoureux;
Voici les ingrédients :
1/3 sachet de taillerins aux cèpes et aux bolets
1 petite brique de 20 cl de béchamel
1 sachet de champignons cuisinés de la marque Picard
1 bain d'huile pour la friture


Pendant que vos pâtes cuisent, faites cuire les champignons surgelés dans une poêle bien chaude, en les remuant souvent.
Quand les pâtes sont cuites, égouttez-les, pressez-les entre deux passettes à thé ou deux épuisettes à fondue chinoise, et trempez-les dans l'huile jusqu'à ce qu'elles vous paraissent bien frites.
Démoulez-les et faites faites les égoutter sur un papier absorbant; pendant ce temps, réchauffez la béchamel et nappez-en le fond de petites céramiques.


une fois la béchamel posée, ajoutez le "nid en taillerins", versez une cuillèrée de champignons cuisinés et servez sans plus attendre !




C'est délicat et croustillant, un heureux mariage entre les pâtes frites et le moelleux des champignons !



Une p'tite bouchée pour goûter ?
Venez voter pour ma recette sur le site de Leeloo en cliquant ici, c'est jusqu'au 7 avril !!!

vendredi 24 mars 2006

Crêpes aux courgettes



Ingrédients :
3 grosses courgettes, de l'huile d'olive, du persil, du sel et du poivre, 125 g de farine, 2 oeufs, 20 cl de lait, 1 cuillère à soupe de pastis.


Préparez votre pâte à crêpe à l'avance, car elle doit reposer au moins 1 heure au réfrigérateur.
Mélangez farine, oeufs, pastis et une pincée de sel, puis incorporez peu à peu le lait pour obtenir une pâte un peu épaisse. Laissez la reposer au frais.
Râpez les courgettes et laissez les cuire dans une poêle avec une cuillère à soupe d'huile d'olive, salez, poivrez, parsemez de persil et faites-les cuire jusqu'à ce qu'elles ne rendent plus d'eau.
Une fois refroidies, mélangez les à la pâte à crêpe.
Graissez une poêle, et faites cuire vos crêpes. J'en ai fait 6 crêpes un peu épaisses.


Elles sont savoureuses, avec un léger gout anisé grace au pastis, elles peuvent se déguster nature ou avec la garniture de son choix, pour ma part je l'ai dégustée accompagnée de tomates cerise et de fromage de chèvre frais.

jeudi 23 mars 2006

Petits cheesecakes légers au citron-gingembre sans cuisson


 


Je me suis offert le livre « Cheesecake » de Keda Black (collection Marabout), et je trouve que c’est un vrai petit bijou. J’ai eu envie d’essayer une recette mais je n’avais jamais les bons ingrédients, et en plus en ce moment je fais attention à ma ligne, l’hiver m’ayant été très « profitable » …
Du coup j’ai fais un mix de plusieurs recettes, en version light :


Pour 2 mini cheesecakes :

Une dizaine de biscuits au citron allégé (type Taillefine)
20 g de beurre à 41 % (type St-Hubert 41)
150 g de fromage blanc à 0% de matière grasse
1 petit carré frais à 0%
4 cuillères à soupe de lait concentré sucré
1 jus d’un citron et ses zestes
du gingembre en poudre
½ Cuillères à café d’Agar agar.


Ecrasez les biscuits, mélangez-les avec le beurre fondu. Garnissez-en le fond de deux petits moules, tassez bien et mettez au réfrigérateur.
Pendant ce temps, battez le fromage blanc, le carré frais, et le lait concentré au batteur électrique, jusqu'à ce que le mélange devienne un peu épais.
Ajoutez la moitié du jus de citron, les zestes, le gingembre.
Dans une petite casserole, mélangez la moitié restante du jus de citron et une demi-cuillère à café d’Agar agar, et portez à ébullition. Au bout d’une minute, arrêtez le feu et versez dans le mélange précédent.
Versez sur la base en biscuit, lissez bien, recouvrez d’un film transparent et remettez au frais pendant au moins 3 heures.
Je l’ai fait le matin pour le soir, comme ça le fromage a eu le temps de bien s’imprégner du citron et du gingembre.
Je n’ai pas démoulé, car mes ramequins n’étaient pas adaptés, mais avant de servir, j’ai décoré d’une rondelle de citron.
C’était délicieux, frais, parfumé et léger !





Oups ! j'ai failli oublier la photo !

mercredi 22 mars 2006

Gratin méditerranéen

Gratin méditerranéen
(ou comment faire manger des légumes à son mari ...)
Je ne sais pas pour vous, mais moi la venue du printemps me remplit de joie, et me donne envie de cuisiner en couleurs, pour l'occasion je vous présente une de mes recettes favorites riche en couleurs et en saveurs.
Les ingrédients :
De l’huile d’olive
De la chapelure
1 gros poivron rouge
2 belles courgettes
6 tomates moyennes
150 g de gruyère râpé
des tranches de poitrine fumée, des olives vertes dénoyautées
Huilez un plat à four, et parsemez de chapelure. (la chapelure est là pour absorber le jus des légumes pendant la cuisson)
Disposez le poivron coupé en dés, saupoudrez de gruyère, salez, poivrez, disposez des herbes de provence. (on peut, si on veut, utiliser des poivrons rouges et verts coupées en dés de chez Picard, il n’est même pas nécessaire de les décongeler)
Disposez les courgettes en rondelles sur le dessus, gruyère, sel + poivre + herbes de provence.
Disposer les tomates coupées en rondelles, versez un filet d’huile d’olive et mettez à four chaud (th7), pendant au moins 35 mn .
Vérifiez que tous les légumes soient bien cuits rajoutez du gruyère râpé sur les tomates, les tranches de poitrine en croisillon, les olives vertes et laissez sous le grill pendant 10 mn mais à surveiller pour éviter que le plat ne dessèche.



Servez sans attendre, accompagné d’une salade verte.

lundi 20 mars 2006

Repas dominical en famille


Une fois n'est pas coutume, mes beaux-parents habitant assez loins de nous, nous les avons reçus à manger dimanche midi. A cette occasion, même mon mari s'est mis aux fourneaux.
En entrée c'est l' Homme qui nous avait préparé ses fameuses aumonières de courgettes au carré frais,
J'avais cuisiné un filet mignon aux oignons,

accompagné d'une poêlée de marrons, champignons et haricots plats,

Pas de de fromage, mais en revanche un plateau de carrés citron et carrés praliné , car mes parents, mon frère et mon neveu nous ont rejoint à ce moment,




ainsi qu'une superbe tarte au citron meringuée apportée par Belle-maman.
Autant dire que le repas fut fort apprécié, mais que le soir nous nous sommes contentés d'une soupe !

mercredi 15 mars 2006

Sablés à la réglisse et aux noix


Cette semaine, j'ai décidé de m'essayer aux sablés, à force d'en regarder des sublimes et de toutes sortes sur vos blogs, j'ai voulu moi aussi me lancer dans les sablés maison.
Pour cette fois-ci, j'ai opté pour la recette des sablés à la régrisse tirée du "petit livre des recettes regressives" de R. Vidaling et N. Seeman.
Ingrédients :
des rouleaux de réglisse
65 g de beurre
125 g de farine
100 g de sucre en poudre
2 à 3 cl d'eau
Recette :
Préchauffez le four à 180°, ramollir le beurre.
Mélanger le beurre mou, la farine, le sucre avec les doigts, ajouter de l'eau si nécessaire pour former une pâte homogène. Etaler la pâte et y découper 12 disques avec un emporte-pièce ou un verre retourné.
Les poser sur une plaque à patisserie anti-adhésive ou sur du papier sulfurisé.
Dérouler les rouleaux de réglisse et les couper en deux. Poser un demi-rouleau sur chaque gâteau, en appuyant pour qu'il s'enfonce un peu.
Faire cuire au four de 15 à 20 mn, jusqu'à ce que les sablés soient bien dorés, laissez refroidir avant de déguster.
C'était une première pour moi, je crois que j'ai un peu trop étalé la pâte, car mes sablés étaient tout fins, et j'en ai fait environ une vingtaine au lieu des 12 prévus, il m'est même resté un peu de pâte.
Je ne les ai pas tous fait à la réglisse, j'en ai garni quelques uns avec des graines de tournesol, d'autres avec des cerneaux de noix, que j'ai badigeonné de miel à la sortie du four, et enfin 3 ou 4 ont reçu un petit bout de chocolat, mais ce sont les moins réussis.
Finalement ce sont ceux aux noix que nous avons le plus apprécié , avec la touche de miel, c'était délicieux, puis les sablés au réglisse.


Après cet essai sur les sablés, il m'est resté un peu de pâte et franchement celà me faisait mal au coeur de devoir la jeter. Après un bref coup d'oeil dans ma cuisine, j'ai repéré une banane mûre à point et une pomme qui s'ennnuyaient , j'ai décidé de les réunir pour faire un :

Crumble pomme-bananée aux épices



Une pomme esseulée, une banane bien mûre, un fond de pâte à sablés...
 
J'ai fait cuire la pomme et la banane coupées en morceaux avec des raisins secs, une lichette de rhum ambré, du sucre roux, de la cannelle, du gingembre quelques minutes au micro ondes.
 
J'ai rajouté ma pâte, que j'ai emietté sur le dessus de deux ramequins et j'ai fait cuire quelques minutes dans le four électrique.
 
Huuuuum, ça sent diablement bon !!!

mardi 14 mars 2006

Poulet caramel-cajou




Les ingrédients (pour 2)
2 blancs de poulet
1 petit sachet de noix de cajou
2 petits oignons
des cebettes
de la sauce soja
du miel
de la farine
du vinaigre de vin
de l’huile



Tout d’abord découpez le poulet en petits cubes, émincez les oignons, chauffez 1 cuillère d’huile dans une cocotte.Quand l’huile est chaude, ajoutez 2 cuillères à soupe de miel, et faites légèrement caraméliser.


Versez le poulet et les oignons, et quand au bout de quelques minutes les morceaux sont bien imprégnés de la sauce, baissez le feu au maximum et saupoudrez de farine.


Mélangez et versez 2 cuillères à soupe de sauce soja, un ½ verre d’eau.Laissez mijoter à feu doux en remuant souvent, ajoutez une cuillère à soupe de vinaigre et les noix de cajou en toute fin de cuisson, pour éviter qu’elles ne ramollissent.


Disposez dans un plat et parsemez de cebettes émincées, accompagné de riz parfumé.

dimanche 12 mars 2006

Soirée dinette !



Il y a quelques jours, j'ai enfin reçu mon "petit livre des recettes regressives pour les grands qui ont gardé une âme d'enfant", et chaque jour j'essaie d'en tester une.


Avant hier soir nous avons soupé en amoureux d'une salade de babybels panés et d'une semoule au jus de pomme et sa poelée de fruits. Pour les babybels, veillez à bien ouvrir les coques de façon horizontale et non pas dans le sens de la languette, elles vous serviront pour présenter la vinaigrette !




Passez chaque babybel dans un oeuf battu, puis dans la chapelure, et enfin dans une poêle avec un peu d'huile. Les faire cuire 1 à 2 mn de chaque coté jusqu'à ce qu'ils soient dorés. Présentez en assiette sur un lit de salade, avec des tomates cerises, et de la vinaigrette dans les coupelles rouges.





Pour le dessert à la semoule (80 g pour 2), j'ai j'ai préparé la semoule le matin pour le soir, car il fallait qu'elle gongle au frigo pendant au moins 3 heures dans le jus de pomme (20 cl).







Le soir, j'ai préparé ma poê lée de fruits en jettant dans une casserole : 1 pomme coupée en dés, une poignée de raisins secs, du beurre, de la cannelle en poudre, du miel, et j'ai laissé réduire pendant que nous mangions notre salade de babybels.









Pendant la journée, ne pas oublier de remuer de temps en temps en temps la semoule, et au besoin de rajouter du jus de pomme !






Quand la compotée de fruits est prête, remplissez vos verrines d'une couche de semoule , puis complétez avec les fruits, arrosez d'un peu de miel, et décorez d'un baton de cannelle .







Haaa qu'est ce que c'est bon la regression !!!

jeudi 9 mars 2006

Clafoutis aux couleurs d'été


Cette recette est une recette weight watchers, connue sous le titre de "clafoutis au melon";
comme j'ai rajouté des billes de melon vert et des billes de pastèque, j'ai quelque peu modifié le titre ! Ingrédients :
400 g de billes de melon surgelées
2 oeufs
1 cuillère à soupe de farine
215 g de lait concentré non sucré à 4 %
4 cuillères à soupe d'édulcorant
Pendant que vos billes de melon et pastèque décongèlent au micro-ondes (environ 10-12 mn sur décongélation), tapissez un moule allant au micro-ondes, de film étirable, sinon apres vous ne pourrez plus démouler le clafoutis.
Dans un saladier, battre les oeufs avec la farine, puis ajouter peu à peu le lait concentré, puis l'édulcorant. disposer les billes de fruits au fond du moule et versez la préparation. Recouvrir avec du film étirable (j'ai complètement oublié cette étape, mais bon ça n'a rien changé sur le résultat final !)


Faire cuire 2 fois 6 minutes à 650 W au four micro-ondes.


J'ai saupoudré de sucre vanillé et remis à cuire, 1 mn 30.
Laissez reposer 10 mn. Servez tiède ou froid.
Vous pouvez également remplacer le melon par des pêches, de l'abricot ou de la poire , suivant vos envies !!!

mercredi 8 mars 2006

Petits pâtés vietnamiens au crabe


D'après une recette extraite de cet ouvrage, commandé dans les années 90, et je crois devenu aujourd'hui introuvable !
Ingrédients :
10 g de champignons parfumés
1 cuillère à soupe de nuöc mam
1/2 cuillère à café de purée de piments aux aromates
2 oeufs
60 g de gingembre frais
1 oignon moyen
1 gousse d'ail
1 grosse boite de crabe
1 pincée de sel de glutamate
25 g de chapelure

Recette originale :
Faites tremper les champignons 30 mn dans de l'eau tiède. Pelez et râpez le gingembre. Epluchez et hachez l'oignon.
Egouttez et sechez les champignons, hachez-les menus au hachoir, ainsi que la gousse d'ail. Egouttez le contenu de la boite de crabe et émiettez la chair à la fourchette, mettez-la dans un saladier, ainsi que l'oignon, l'ail, les champignons, les oeufs, le sucre, le nuöc mam le piment et le sel de gutamate.
Mélangez bien, répartissez dans des ramequins, saupoudrez légèrement de chapelure. Cuisez à four chaud (260°, th8). Servez aussitôt.

Ma version :
Pour les champignons parfumés j'en ai toujours de 2 sortes, entiers ou émincés, pour cette recette j'ai pris les émincés, comme ça on gagne déjà une étape et on raccourcit le temps de trempage.
Pour le gingembre, je n'avais pas de frais, je l'ai donc remplacé par une cuillère à café de gingembre en poudre.
J'ai supprimé le glutamate et remplacé par du sel fin de Guérandes aromatisé aux algues.
Comme j'ai réparti la préparation dans 2 gros moules individuels au lieu de 4 petits ramequins, j'ai diminué la dose de chapelure.
A servir en entrée, lors d'un repas vietnamien, ou en plat complet, si on double les doses.
MAJ du 12/03/06 :
Comme vient de me le faire aimablement remarquer Poulette d'Un blog de poulette", il est possible de réaliser cette recette avec du surimi, je suggere même de l'essayer avec des restes de poissons blancs ou des crevettes grossièrement hachées; bref, à tester dans les plus brefs délais !

mardi 7 mars 2006

Porc au caramel de coco



La recette originale se trouve ici,
Voici comment j'ai procédé :
A la place du sauté de porc, j'ai pris un petit filet mignon que j'ai coupé en cubes moyens. Je l'ai fait revenir dans un peu d'huile, puis j'ai versé une petite brique de lait de coco (20 cl), une gousse d'ail écrasée, 2 cuillères à soupe de sauce soja et un peu de gingembre en poudre.


Tout celà doit mijoter au moins 1h30 dans la recette initiale, mais je trouve que c'est trop, surtout si l'on a réduit les proportions de la sauce, donc 3/4 d'heure de mijotage à petit feu conviendront très bien. Ensuite, j'ai préparé un caramel maison, avec 70 g de sucre, 5 cl d'eau, et du jus de citron vert, puis je l'ai versé dans la cocotte, et remis à cuire quelques minutes, jusqu'à ce que la sauce épaississe.

Au final, celà donne une viande très tendre, parfumée à souhait, je trouve la sauce peut-être un petit peu trop sucrée à mon gout, mais mon mari a apprécié et tout terminé, c'est le principal !
J'avais parfumé de petites rondelles de cives, mais finalement un peu de coriandre ciselée fera mieux ressortir le gout de la viande.
Petit message personnel à Lolo, tu peux essayer cette recette, c'est super facile et celà plaira surement à Gilles et aux enfants !