lundi 26 février 2018

Postcrossing

Vous l'avez sans doute remarqué, j'ai bien ralenti les publications, je fais un peu les mêmes recettes à la maison mais surtout je me suis mise au postcrossing !
Bang, un nouveau mot, mais qu'est ce donc ???



Depuis toute petite j'adorais acheter une carte postale partout ou je passais pour en garder un souvenir, et en core la famille et les amis ont toujours pour mission de m'envoyer une carte lorsqu'ils partent en voyage.

Avec ce site : "Postcrossing.com", je peux enfin assouvir ma passion à travers le monde entier.
Le principe est très simple : on enregistre notre adresse postale,  on obtene aléatoirement l’adresse d’un anonyme, quelque part dans le monde.
On en reçoit également, les cartes on un numéro d'identification qui permet de les enregistrer une fois reçues, comme ça l'envoyeur sait qu'elle est arrivée, vous pouvez la scanner et l'afficher sur votre page.

 Suède

USA

France

A l'heure ou tout devient virtuel, quel plaisir de reprendre le stylo, choisir une jolie carte, la décorer, mettre un petit mot, coller un beau timbre (bien souvent les postcrosseurs sont aussi philatélistes) !

On devient vite accro au mail qui vous avertit qu'une de vos cartes est enfin arrivée, avec, le plus souvent un  mot de remerciement de son destinataire.
Que dire de la joie qui vous prend lorsque vous ouvrez votre boite à lettres et que vous y trouvez une plusieurs cartes du beau du monde !!!

J'ai invsti dans plusieurs boites de rangement pour les classer et fabriqué de mes petites mimines un tableau ou j'accroche les dernières reçues.

Cerise sur le gâteau, j'ai parfois des cartes avec des recettes !

Indonésie
Taiwan

Il existe même des groupes francophones sur Facebook pour partager notre passion et organiser des échanges, si tu es interressé(e), fais moi signe !



*** Petites choses à garder à l'esprit avant de commencer, ce n'est pas  un hobby gratuit, il faudra prendre en compte l'achat de cartes et de timbres mais aussi savoir parler anglais.

dimanche 18 février 2018

Repas d'anniversaire au restaurant Les Chardons

Pas de recette aujourd'hui mais des photos de mon repas d'anniversaire il y a quelques jours. Je vous avez déjà parlé de ce restaurant  italien situé à Olonne, j'aime beaucoup y manger, les plats sont fait sur place et la carte permet de contenter omnivores, vegétariens et végétaliens autour d'une même table !!!

Pour commencer un petit cocktail maison sans alcool (mais vous verrez que je me réserve pour la suite...)


accompagné d'assortiments d'antipasti


de nems au chèvre chaud


de magnifiques câpres venus tout droit d'Italie


ensuite une pizza marinara pour l'homme


une napolitaine pour moi


et pour finir en beauté, un magnifique et délicieux baba au rhum (maison) à l'orange, un pur moment de bonheur !


Comme d'habitude, nous nous sommes régalés !

lundi 12 février 2018

Pôtée au chou végétalienne


Un plat de saison, hyper réconfortant avec de bons légumes bio, tout le monde s'est régalé !
Moi qui n'osait pas en faire de peur que se soit trop fade, je me suis bien rattrapée : j'en ai déjà refait 2 fois.

Pour 6 personnes

1 chou vert pointu
2 carottes
3 petits navets
2 oignons
4 grosses pommes de terre moyennes à chair ferme
1,5  litres d'eau
2 CS d'huile de colza
2 clous de girofle
Poivre
Sel fumé

     

Tofu bacon :

200 g de tofu ferme
4 CS de sauce soja
4 CS de levure maltée
1 cc de liquid smoke
1 cc de paprika fumé
Huile végétale (éviter l'huile d'olive pour son goût) 
(j'ai doublé les quantités initiales)


Préparation :
Rincer et sécher le tofu. Couper des tranches fines 
Mettre de l'huile dans une poêle anti adhésive (si possible). Déposer les tranches de tofu et laisser cuire sur feu MOYEN jusqu'à ce qu'un côté soit doré, puis tourner les tranches, laisser dorer.  En faisant cuire les tranches de tofu sur feu moyen plutôt que sur feu fort, elles risqueront moins de brûler. 
Les tranches de tofu seront craquantes une fois prêtes. Enlever du feu. 
Mélanger dans un bol la sauce de soja, le liquide fumé, le paprika fumé, la levure maltée.  Verser le mélange sur les tranches de tofu, remettre sur le feu à cuisson MOYEN pendant quelques minutes, en retournant les tranches.


Préparation de la potée : 
Au fond d'une grande marmite, déposer les oignons épluchés et piqués chacun d'un clou de girofle, l'ail épluché, l'huile, le sel et quelques grains de poivre. Passer aux autres légumes : éliminer les feuilles extérieures du chou, avant de le couper en quatre. Peler et laver carottes, navets. Ajouter tous ces légumes dans la marmite, verser l'eau prévue, couvrir et laisser mijoter 1 heure. Vérifier et rectifier l'assaisonnement si nécessaire. A l'issue de cette première cuisson, rajouter les pommes de terre épluchées dans la marmite (pour ma part j'ai tout mis des le départ) .
Ajouter 2 lamelles de tofu coupé en petits bouts ainsi qu'une pincé de sel fumé pour donner une saveur plus corsée à la potée,  poursuivre la cuisson 20 minutes à petits frémissements.

En fin de cuisson dresser les légumes au fond d'une assiette creuse, disposer le tofu fumé en tranches dessus et arroser de bouillon. Servir aussitôt.



Sources : France végétalienne pour la potée et Jardin vegan  pour le tofu/bacon.

vendredi 2 février 2018

Citrons enragés à l'huile d'olive


Depuis que nous sommes installés dans notre maison au coeur de la campagne vendéenne, je me suis lancée dans les conserves maison.
Cette recette de citron se conserve parfaitement et pourra servir pour agrémenter vos ragoûts, tajines et même les pâtes !

Pour 2 bocaux (1L et 0,5 L)
6 citrons bio
100 g de sel de mer
5 cc de paprika 
1 cc de piment en poudre
30 à 50 cl d'huile d'olive

Lavez et coupez finement les citrons en tranches pas trop épaisses.
Dans un grand plat creux étalez les citrons sur une seule couche, couvrez les de sel et laissez dégorger 24 heures.
Le lendemain empilez les citrons dans un bocal stérilisé en ajoutant au passage un peu de piment et de paprika (gardez le sel sur les citrons). 
Remplissez d'huile, il faut que les citrons soient entièrement couverts et arrêtez vous a 1 cm du bord.
Fermez et laissez macérer minimum 1 semaine dans un endroit frais et sombre avant de consommer.



J'en ai offert dans mes paniers gourmands de Noël, on ne m'en a dit que du bien !!!