samedi 31 mars 2007

Charlotte légère aux framboises
Les ingrédients :
2 CS d’édulcorant
500 g de framboises (ou de fraises)
2 feuilles de Gélatine (1 cc bombée d’agar-agar pour moi)
3 CS de kirsch (j'ai remplacé par du soho !)
30 biscuits à la cuillère
35 cl de crème fraîche à 30% de matière grasse
1 sachet de sucre vanillé

Faites ramollir la gélatine dans de l’eau froide.
Dans une assiette mélangez 3 CS d’eau et le Kirsch. Imbibez légèrement les biscuits et garnissez-en le fond et les bords d’un moule (face bombée vers l’extérieur).
Fouettez la crème en chantilly avec le sucre vanillé et ajoutez la gélatine et les framboises, mélangez délicatement.
Remplissez le moule avec la crème aux framboises. Couvrez de biscuits.
Posez une assiette et un poids par-dessus, et mettez au réfrigérateur pendant au moins 4 heures.


Cette charlotte est pour 6 personnes, et chaque part ne coûte que 125 calories.
C'est vraiment parfumé, délicieux et léger, se serait dommage de s'en priver !
Source : "Les desserts minceurs en un tour de main" de Vanessa Casetto

Terrine aux aubergines et flocons de quinoa





Une recette trouvée sur le blog de Claire "Cléa cuisine", d'après une recette de Valérie Cupillard.

Recette originale :
2 petites aubergines
1 tomate
4 oeufs
8 cuillerées à soupe rases de flocons de quinoa (ou de millet)
Sel,Origan séché
Eplucher et couper les aubergines, les cuire à la vapeur. Mixer avec le reste des ingrédients. Verser dans un moule à cake et cuire 25 minutes à 200°. Laisser refroidir, puis couper en tranches. Elle doit pouvoir aussi se déguster tiède.


Nous l'avons mangée froide, acompagnée du reste de concasseé de tomates.
C'est vite préparé, avec peu d'ingrédient , c'est vraiment excellent !

jeudi 29 mars 2007

Agar-agar en folie : dôme coco et son coulis de fraises
lncharlotte (Hélène) nous invite à jouer à une chaîne créative autour de l'Agar-Agar, imaginer une recette à base d'agar-agar, pour plus d'info, clic ici !
Voici ma participation à cet évènement : dôme coco et son coulis de fraises


- 20 cl de lait de coco
- 20 cl de crème liquide
- 1/2 cc d'agar-agar en poudre
- Une barquette de fraises (250 g)
- 2 CS de sucre en poudre

Mélanger le lait de coco et la crème dans une petite casserole, ajouter l'agar, et faire cuire doucement en remuant souvent jusqu'à ce que le liquide épaississe un peu.
Couper le feu, remplir 6 empreintes en silicone et mettre au réfrigérateur pour au moins 2 heures, ou au congélateur si vous êtes préssée.
Pendant ce temps, laver et équeutter les fraises, les couper en morceaux, sauf 3 ou 4 pour la déco. Les mettre à cuire dans une casserole, avec le sucre, laisser compoter, mixer, réfrigerer.
Au moment de servir, démouler les empreintes sur une petite assiette, voire même une soucoupe, napper de coulis de fraises et décorer d'une demi-fraise.

C'est frais, c'est gouteux, j'adore !

Et vous, qu'avez vous fait comme recette à l'agar-agar ?

mercredi 28 mars 2007

Porc au caramel (Ti cô)

Porc au caramel (Ti cô)
C'est une recette qui m'a été donné par Claude, un ami franco-vietnamien ; Claude n'est plus aujourd'hui de ce monde, et je garde de lui un souvenir ému ; je l'ai toujours connu, c'est lui qui m'a vendu mon premier PC, m'a souvent dépannée via msn, m'a appris à faire les nems, ma propre sauce nuoc mam pour les nems et la soupe viet au poulet. Il n'allait jamais dans des restaurants asiatiques de peur d'être déçu, et riait souvent de tout ce nous mettions dans les soupes et salades viet, nous disant que là bas on y mettait pas autant d'ingrédients !
Cette recette qui est la sienne, je vous la livre telle quelle, quoique j'ai rajouté une cive sur le dessus pour faire joli, mais même ça il m'aurait dit que c'était trop !
-1 kg de porc (de préférence dans l'échine) coupée en gros cubes, si vous avez de l'os, le garder
- 3 ou 4 oignons en fines lamelles
- du sucre en poudre
- un jus de citron
- de l'eau
- de l'huile
- du poivre
- du nuoc mam
Dans une cocotte, faire roussir la viande et l'os (c'est pour le gout !) avec un peu de poivre, ainsi qu'avec les oignons.
Quand tout est doré, retirer la viande et les oignons, laver la cocotte;
Faire un caramel blond assez abondant avec le sucre et l'eau( pour les quantités je fais au pif, Claude n'ayant jamais été tres précis !), et rajouter le jus de citron à la fin pour qu'il soit liquide.
Verser dans le caramel une tasse de nuoc mam et une tasse d'eau.
Amener à ébullition, réduire puis rajouter viande et oignons. Touiller, laisser mijoter à petit feu pour que la viande soit bien cuite. On peut rajouter de l'eau si on veut avoir plus de sauce.
Servir dans un grand plat accompagné de riz blanc.
J'avais fait ce plat pour 4, dont 3 hommes, il n'est rien resté !!!

Quand on vous rend l'assiette vide comme ça, c'est bon signe !

En dessert un banal gâteau au chocolat auquel j'avais rajouté de la noix de coco râpée pour faire plus exotique !



mardi 27 mars 2007

Manakiche b'zaatar

(pizzas libanaises au thym)


Ces délicieuses petites quiches, faisent partie de mon repas libanais de dimanche. La recette initiale, se fait normalement avec de la pâte à pizza ;
Comme je voulais les faire à l’apéro, j’en ai fait une version toast

Des petits toasts ronds
1 petit oignon blanc
15 g de graines de sésame
15 g de thym
15 g de sumac en poudre
10 cl d’huile d’olive
Sel, poivre

Epluchez l’oignon, hachez le , dans une poele bien chaude faites griller à sec les graines de sésame.Hachez finement le thym.
Dans un bol, mélangez l'oignon, le thym, le sésame, le sumac et l"huile d"olive. salez et poivrez, recouvrir les toasts de c emélange et mettre à four chaud 180° pendant une dizaine de minutes (à surveiller).

Le chargement des photos a l'air de fonctionner à nouveau, je croise les doigts !
Petit problème avec Blogspot !
Je n'arrive plus à charger de photos pour mes recettes, à chaque fois je reçois un message me disant que j'ai dépassé mon quota de photo.
Quelqu'un a t-il déjà eu ce souci ?
Est ce qu'en supprimant quelques photos plus anciennes, je peux liberer de la place ou alors est ce reculer pour mieux sauter ?
Si quelqu'un a une solution, merci de m'en faire part; ça m'embeterai d'avoir à creer un second blog !
Suite des évènements :
Apres avoir "fouillé"dans blogspot à la recherche de toutes les solutions possibles, il apparait que je dois stocker mes photos chez Picasa pour avoir du stokage dispo.
Je vais néanmoins suivre vos conseils et essayez de réduire mes photos pour ne pas me retrouver trop vite dans la situation d'aujourd"hui !
Encore merci à tous pour votre aide et votre soutien !
Coup de projecteur sur :
le tout nouveau blog de Florence, mais oui, Florence, vous vous souvenez, c'était l'expéditrice de mon fabuleux colis alsacien au jeu de "Clairechen".
Elle n'avait pas (encore !) de blog, finalement elle n'a pas tenu longtemps !
Son blog s'est ouvert lundi, le jeunot !
Allez lui faire un petit coucou pour l'encourager, elle le mérite.

lundi 26 mars 2007

Poisson épicé au sésame

(Samkeh hara au sésame)



Pour ce dimanche j'avais prévu un repas à base de plats libanais. Au début ce devait être un repas organisé pour des invités, mais ceux-ci n'ont pas pu venir, et ayant déjà acheté tous les produits frais, j'ai maintenu le repas prévu !
Le menu :
-caviar d'aubergines
- hommos de pois chiches
- mini Manakiche b'zaatar (recette à venir)
-poisson épicé au sésame
- cheesecake tofu-coco

Poisson épicé au sésame :


Les proportions sont pour 8, j'avais divisé en 2 !
2 kg de filets de mérou (j'ai pris des dos de colin lieu)
Le jus de 3 citrons
4 gousses d'ail écrasées
100 g de pignons de pin
100 g de farine
6 CS de pâte de sésame (Tahina)
Quelques pincées de piment de Cayenne
5 cl d'huile de tournesol
Sel
Réalisez la sauce au sésame : mélangez le tahina avec le jus de citron et l'ail. Assaisonnez de sel et d epiment. Préchauffez le four à 180°. Farinez les filets de poisson, enlevez l'excès de farine. Dans une grande poele, faites chauffer l'huile et mettez y à revenir légèrement les poissons. déposez-les sur du papier absorbant et laissez-les égoutter. Déposez-les ensuite dans un plat légèrement huilé allant au four. Couvrez avec la sauce au sésame et les pignons puis enfournez pendant une vingtaine de minutes. Coupez alors le poisson en pavés et servez bien chaud, couvert de sauce.
Source : Mezzés, éd. Hachette



Mezzés : caviar d'aubergines, hommos, manakiche b'zaatar


Vue raprochée sur le caviar d'aubergines et l'hommos



Enfin pour terminer, nous avons gouté mon délicieux cheesecake tofu-coco ; pas tres libanais comme dessert, mais tellement bon !


Pour terminer avec un dessert plus approprié je vous conseille
- le Osmaliyeh
- et / ou le Mouhalabieh , tous deux disponibles sur le blog de la talentueuse Sahten !


dimanche 25 mars 2007

Cheesecake au tofu, miel et noix de coco
(ou ma première participation à "à vos casseroles")
(et la réponse au koikess !)

Il y a quelques jours, j’ai fait un rêve étrange, j’ai rêvé d’un cheesecake à la noix de coco, et ce rêve m’a hanté toute la nuit. Au petit matin, je n’avais qu’une envie manger ce cheesecake dont j’avais rêvé !!! Me voilà donc partie en quête de tous les ingrédients, en plus il sera parfait pour ma première participation d’ »A vos casseroles », qui est « miel/fruits exotiques ».Pour corser le tout, j'ai décidé qu'il serait à base de tofu.
Les ingrédients :
140 g de biscuits sablés à la noix de coco
120 g de beurre
2 briques et demi de tofu souple(mais finalement 2 auraient suffies !)
3 œufs
10 cl de miel + un filet pour la déco
1 citron lime (zestes + jus)
Quelques gouttes d’arômes noix de coco
de la noix de coco râpée
de la noix de coco confite en filaments.
Préchauffez le four à 180°.
Ecrasez les biscuits en miettes et mélangez-les au beurre préalablement fondu. Tapissez le fond d’un moule et mettez au frais pendant que vous préparez la garniture.
Mixez le tofu avec les œufs, le miel, l’arôme noix de coco, le zeste et le jus du citron vert.Versez dans le moule que vous aviez laissé au frigo. Saupoudrez de noix de coco râpée, et au four pendant 40 à 45 mn.
Pour le moule, j'ai tout simplement tapissé une poele de 23 cm de diamètre avec du papier sulfurisé.
Laissez reposer au four éteint, puis mettez au frais pendant quelques heures, voire même toute une nuit ! Je sais c’est très dur, mais j’ai tenu bon !Au moment de servir, démoulez si vous avez un moule à fond amovible, (le mien étant bien trop grand, je ne m’en sers jamais, sinon, je dois prévoir des gateaux gigantesques !), parsemez de lamelles de coco confites et d’un filet de miel.

1 paquet de noix de coco confite à été necessaire pour couvrir le dessus




Pour mon premier cheesecake, je me sens plutot fière de moi !
Grâce à la nuit passée au frais, il est resté bien ferme, et s'est démoulé sans souci !
Il est léger,agréablement parfumé, et pour ceux qui ignorent qu'il y a du tofu dedans je les met au défi de deviner ; d'ailleurs, cet apres midi je vais en apporter chez mes parents sans leur dire, on verra leur réaction !


Petites crèmes brulées tofu-coco


Comme hier soir, il me restait de la garniture de mon cheesecake, je l'ai transvasée dans des petites coupelles à crème brulée, je les ai passées au four, puis mises au frais en attendant le dessert.



Au moment de servir parsemez de coco râpée, de sucre roux et mettez sous le grill du four, jusqu'à ce que le sucre fonde et caramélise.
Un délice !





samedi 24 mars 2007

Les yaourts maison

Yaourts au pain d'épices

 



Il me restait un fond de pain d'épices, un peu rassis, mais celà me faisait mal au coeur de devoir le jeter ! Celà faisait un moment que je pensais l'utiliser dans un yaourt sans trop oser, mais Minouchka s'y est risqué avant moi, l'essai fut concluant, je peux donc me lancer
ce que j'ai fait :
- 1 litre de lait
- 1 yaourt nature
- 3 tranches de pain d'épices
- 3 CS de lait en poudre
- 3 cc de fructose, le pain d'épices étant dejà sucré pas la peine de trop en rajouter !

Faire tremper le pain émietté dans le lait pendant plusieurs heures. Lorsqu'il est totalement épars dans le lait , le filtrer.

Battre le yaourt avec le lait en poudre et le fructose, puis ajouter le lait.
Mettre en pot et incuber toute la nuit.


Huuum, c'est crémeux et parfumé, on sent bien le pain d'épices, un vrai régal, essai réussi !

vendredi 23 mars 2007

Koikess ?



Qu'est ce que je vais bien pouvoir faire avec ça ?



Enfin, moi j'ai bien une petit idée, (je l'ai imaginée cette nuit, et ce matin j'ai courru m'acheter tous les ingrédients pour la faire ce Week end) mais vous , vous savez ?

les ingrédients sur la photo sont :
- du tofu souple
- un citron vert (ramené de ThaÏlande)
- des sachets de coco confite

Galettes de thon au son de blé

Galettes de thon au son de blé et à la noix de coco d'Adriano


Voici une recette que j'avais faite depuis un p'tit bout de temps, mais j'attendais le retour de son créateur pour la mettre en ligne; Adriano du blog "Cuis in The Sky" étant enfin de retour parmi nous, c'est chose faite !
Au départ la recette de base mentionne des boulettes, mais comme je ne suis pas tres douée dans le façonnage de boulettes, elles se sont transformées en galettes !
Voici la recette mais vous pouvez aussi la consulter sur son blog ici

Ingrédients:
2 boites de thon en conserve
1 petite noix de coco (pour moi 100g de coco rapée)
2 tasses de son de blé
2 tranches de pain de mie
2+1 (=3...) oeufs (pour moi 2 oeufs)
1/2 tasse de farine
2-3 cuillères de sauce de soja
Huile d'olive,Sel poivre,Coriandre
Le but est d'obtenir une consistance qui soit assez maléable pour pouvoir faconner de petites boules, ne pas hésiter à rajouter de la farine si nécessaire, etc...Prélever donc tout d'abord la chair de la noix de coco en conservant le lait. Mixer ensemble le thon égoutté, le son, la farine, la coco, 2 oeufs, le pain de mie, la sauce de soja et un peu de lait de coco issu de la noix. Assaisonnez. Rectifier la préparation si celle ci est trop liquide et ajuster l'assaisonnement si nécessaire.Formez de petites boulettes avec votre préparation. Faites chauffer de l'huile d'olive dans une poêle. Battre l'oeuf restant et trempez y vos boulettes avant de les déposer dans l'huile très chaude. Laisser les dorer et retourner les.
Quant à moi, je n'ai pas trempé les boulettes dans l'oeuf, je les ai juste aplaties et faites cuire telles quelles sur une feuille de cuisson pour éviter le bain de friture !


Servies sur un lit de salades, entourées de tomates, nous nous sommes régalés, merci Adriano ; bon il ne me reste encore a essayer une de ses dernières recettes qui me fait de l'oeil : "Le Pastel impossible", miam !

lundi 19 mars 2007

Gâteau aux carottes, raisins, flocons d'avoine

Gâteau aux carottes, raisins, flocons d'avoine

Comme je vous l'avais déjà dit, je suis dans ma période "flocons d'avoine" ! mais promis,c'est la dernière que je vous sers, apres je passe à autre chose !
Ingrédients :
80 g de sucre (50 pour moi)
40 g de margarine ou de beurre
1 oeuf
1 cc de vanille liquide
60 ml d’eau
100 g de farine
1 cc de levure
2 pincées de cannelle en poudre
1 pincée de sel
50 g de flocons d’avoine à cuisson rapide
30 g de raisins secs (pour moi un mélange de raisins et cranberries séchées)
50 g de carottes rapées
j'ai rajouté en plus 1 cc de mélange à pain d'épices, merci Florence !


Préchauffer le four à 180°. Graisser un moule carré de 18 cm de coté.
Travailler en pommade le sucre et la margarine avec un fouet. Ajouter l'oeuf et la vanille, puis l'eau et mixer encore.
Mélanger à la farine la levure, la cannelle et le sel.
Incorporer à la préparation en même temps que les flocons d'avoine, les raisins et la carottes.
Mélanger pour obtenir une pâte bien homogène.
Verser la pâte dans le moule, mettre au four 25 mn.
Vérifier la cuisson à l'aide d'une lame de couteau qui dit ressortir bien sèche !

Verdict : un gâteau moelleux, aéré, pas trop sucré mais parfumé à souhait !
Z'avez vu , sur la première photo, on apperçoit un bout de mon chapeau de paille, il a fait tellement chaud dimanche apres midi ici !
Source : "Desserts de légumes", aux éditions La plage.
D'autres recettes à base de flocons d'avoine ?
et pour toutes vos interrogations sur les flocons d'avoine, je vous propose de vous rendre sur le sympathique blog d'Omelette, qui leur a consacré tout un chapitre !

Pancakes crousti-moelleux aux flocons d'avoine

Une recette archi-simple, rapide, sans temps de repos pour un gouter gourmand !


Comme je n'ai pas de poêle à blinis ou a pancakes, je me suis servie de mon dernier achat, chez Gifi, une petite poele avec une empreinte en forme de coeur, pour faire des crêpes ou des oeufs tout rigolos !

Pour 4 à 6 pancakes :
Mélangez 60 g de farine, 15 cl de lait, 1 œuf, 1 pincée de muscade et de cannelle, 1 CS de levure. Incorporez 90 g de flocons d’avoine et préparez aussitôt 4 pancakes avec cette pâte dans une poêle beurrée.
Pour avoir plus de gout, j'ai rajouté 1 cc d'épices à pain d'épices que Flo m'avait envoyé dans mon blogcolis, j'ai eu des pancakes délicieusement parfumés !
Dans la recette, il est suggeré de les servir accompagnés de poires caramélisées, pour ma part, j'ai préféré les garnir de crème de noisettes, de "Perlamande".

Pour la cuisson avec cette petite poele, je ne fait cuire le pancake que d'un coté, apres je le renverse sur une poele normale pour continuer l'autre coté.






Vous voulez gouter ?

Source : livret de recettes "Quaker Oats".

dimanche 18 mars 2007

Sablés apéritifs aux flocons d'avoine et parmesan


Comme je vous le disais dans le post précédent, c'était ma journée de repos ; j'en ai profité pour tester quelques recettes que j'avais mises de coté dans les semaines précèdentes ; aujourd'hui,le thème était "flocons d'avoine", en ce moment cet ingrédient me branche bien !
L'homme étant absent toute la journée, pour cause de visite à sa Grand-mère dans les Alpes, il reviendra un peu éprouvé physiquement (il a beaucoup de route pour peu de temps sur place), et moralement, sa Grand-mère étant atteinte de la maladie d'Alzeimer, elle ne le reconnait pas toujours (voire pas du tout certaines fois...). Donc pour le réconforter je lui ai préparé tout plein de bonnes choses dont ces fameux sablés avec un des ingrédients qu'il aime plus que tout : le parmesan !
Les ingrédients :
130 g de farine
70 g de flocons d'avoine passés au mixer
50 g de parmesan râpé
100 g de beurre fondu
poivre du moulin
Préchauffer le four à 170°, (th5/6).
Mélangez la farine, les flocns d'avoine, le parmesan et le poivre fraichement moulu.
Ajoutez le beurre fondu et mélangez jusqu'à obtention d'une pâte homogène.
Déposez des petites boules de cette pâte sablée sur une plaque à patisserie, puis aplatissez-les avec le dos d'une cuillère légèrement mouillée (moi j'y ai été franco avec le dos de la main !)
Faites cuire 15 mn jusqu'à ce que les sablés soient légèrement dorés à la base.
Je les ai trouvé assez friables, peut être aurais-je du les laisser cuire plus longtemps ? en tout cas, ils sont tres bons, saupoudrés d'un peu de fleur de sel "Tatie Lea" de la Réunion, un vrai régal, c'est mon Homme qui va être content !!!

Source : "livret de recettes Quaker Oats".

Pain aux céréales en Map

Pain aux céréales, pétrissage en MAP, cuisson au four


Au mois de février, je me suis aventurée dans le Lidl près de chez moi, j'y vais rarement, car je le trouve sale, toujours bondé et le personnel vraiment malpoli, mais là je faisais les courses avec ma mère et elle a réussi à me persuader d'y aller !
Je suis tombée sur un arrivage de farine à pain, ne sachant ce que ça donnerait, je n'en ai pris qu'un, à 0,79 €, je ne risquais pas grand chose !


Etant de repos aujourd'hui, (oui, celà m'arrive de travailler le dimanche) je me suis lancée en suivant les indications au dos du paquet. Ce pain peut être fait en MAP ou à la main, moi j'ai combiné les 2.
Ayant enfin trouvé la fonction pâte sur ma machine, je m'en suis servie allégrement !!!
J'ai mis ensuite la pâte à lever dans un grand saladier recouvert d'un torchon, pres de la fenêtre ensoleillée, et oui les filles, aujourd'hui il fait super beau dans le sud, je suis en manches courtes et en sandales !
Ensuite cuisson au four à 240°, pendant 50 mn, mais je l'ai arrétée à 40, car le pain risquait de bruler.

On le laisse refroidir sur une grille,




Au final, celà donne un pain délicieux, ferme sans être bourratif, une mie aérée, je regrette de ne pas en avoir acheté plusieurs paquets !


Pour un premier essai de pétrissage en MAP et cuisson four, je suis plutot satisfaite !
Je suis Neo (Matrix) mais aussi Indiana Jones !











Néo (Matrix) : 73%
Indiana Jones : 70%
James Bond : 70%
Batman / Bruce Wayne : 70%
Jim Levenstein (American Pie) : 70%
Eric Draven (The Crow) : 68%
Tony Montana (Scarface) : 66%
Maximus (Gladiator) : 66%
Forrest Gump : 64%
Hannibal Lecter : 64%
Yoda (Star Wars) : 63%
Schrek : 62%


Et vous, quel héros êtes-vous ? pour le savoir, faites le quizz, ici !


Diane , Edith : Indiana Jones
Adriano est un mélange de : Neo, Indiana et James Bond
Mes tables de fête , Véro, Paprikas : James Bond
Lacath : Schrek

Karen, Mayacook : Forrest Gump

Tatyval : Maximus (Gladiator)

Mitsuko : Jim (American pie)

Ben alors, y a que moi qui suis Neo ?

vendredi 16 mars 2007

Petits gâteaux à la farine de chataigne et aux flocons d'avoine


Des petits gâteaux bourrés d'énergie pour caler le petit creux du matin, ou à emporter dans son sac à dos, lors d'une randonnée !
J'ai remaniée cette recette avec les ingrédients que j'avais sous la main, pour la recette originale, la source est en bas de post !

Ingrédients pour 6 petits gâteaux :
100g de farine de châtaignes
80g de sucre roux
80g de flocons d'avoine
50g de raisins secs
25g de pistaches hachées grossièrement
25 g de noisettes hachées
3 cuillerées à soupe d'huile végétale
2 œufs
Cannelle, gingembre

Huiler vos moules (empreintes à tartelettes, muffins…. Bien mélanger la farine, le sucre, et les flocons d'avoine. Ajouter les oeufs et l'huile. Bien remuer (éventuellement au fouet électrique). Ajouter en dernier les raisins et graines. Verser dans les moules. Saupoudrer de cannelle et de gingembre moulus. Faire cuire environ 30 mn au four (200°C).



bien que disgracieux, j'en convient, ces petits gâteaux sont excellents ! pour preuve, mon "petit" frère, (35 ans !), a commencé par croquer une minuscule portion du bout des dents pour me faire plaisir, puis a mangé une moitié, et enfin s'est enfilé le reste du gateau. Si ça c'est pas une preuve ! en fin, l'Hom est fan de ces gâteaux, une recette à retenir, et a refaire, il me reste de la farine de chataigne à consommer avant fin avril, apres il faudra que j'essaie de m'en procurer !



Source:
Recette originale trouvée sur le site de Claire " Cléa cuisine", qui l'avait elle même trouvé dans le livre "La cuisine saine des 4 saisons" !

mercredi 14 mars 2007

Clafoutis léger framboise-pistache

Pour 6 personnes :
Dans une terrine, mettre 120 g de farine, 12 cc de sucre, une pincée de sel.
Faire une fontaine, incorporer 3 œufs.
Ajouter 25 cl de lait allégé ainsi qu’1 CS de pâte de pistache (à réchauffer au M.O dans un peu de lait pour « l’assouplir »).
Margariner un plat, le couvrir de framboises, verser la préparation pardessus.
Enfourner à four tiède 25 mn à 180°.
Laisser refroidir.
Personnellement, je préfère découper des petites parts à l’emporte pièces, c’est plus sympa niveau visuel !


C'est léger, il n'y a pas de matière grasse, c'est frais, c'est bon, que demander de plus ?!

Source : Les plus grands succés, Weight watchers, éd. 1993


lundi 12 mars 2007

Questionnaire de 5 en 5
Corinne de Cocopassions m'a gentiment conviée à lui dévoiler mes années en 2 et en 7.
Je m’en rends compte également, ce n’est pas facile du tout !

1972 : J’ai 3 ans et après le soleil de Dakar, me voici en Bretagne, pas ravie du tout de devoir porter des vêtements, des chaussures, et surtout de devoir partager l’amour de mes parents, car il y a un bébé qui n’arrête pas de brailler dans la chambre à coté !
1977 : j’ai 8 ans, je suis contente, car j’habite à nouveau sous le soleil, mais cette fois ci je suis à la Martinique. Je vais à l’école chez les sœurs à Cluny, et on m’oblige à porter un uniforme qui me gratte, mais quelle idée un kilt sous ces températures !
1982 : j’ai 13 ans, je râle car on déménage encore une fois, alors que j’étais heureuse, moi de ma vie dans le Tarn, je suis en pleine crise d’ado, c’est pas juste, et puis d’abord je suis sure qu’il fait super froid en Normandie ; finalement ce sera encore un drame quand il faudra en partir 2 ans plus tard !

1987 : Retour en France, après 2 ans passés au Zaïre, je me sens un peu en décalage, mais au moins il fait beau sous le soleil du var !Je tombe amoureuse, et je refuse de suivre mes parents qui repartent vivre en Martinique.

1992 : je suis mariée, et je réside Vannes, une ville de Bretagne que j’adore, j’habite un appartement en face du port, et à coté des remparts, le climat est sympa, et je commence à me mettre à la cuisine, car jusque là, je savais à peine casser un œuf !

1997 : j’ai 28 ans, j’ai divorcé il y a 3 ans et je suis revenue vivre près de mes parents à Fréjus.

2002 : j’ai 33 ans, j’ai enfin lâché la station-service dont j’étais la gérante, trop d’heures, à peine le dimanche après midi pour souffler, je n’en plus, la concurrence des grandes surfaces est trop importante, j’ai lâché l’éponge et je travaille maintenant pour une grande chaîne de magasins de surgelés.

2007 : J’ai 38 ans, je nage dans le bonheur, je suis mariée depuis 1 an et ½ à l’Homme de ma vie, rencontré grâce à Internet début 2003. Nous aimerions bien acheter un bien immobilier, et puis aussi faire un bébé, mais la cigogne prend son temps, ou alors elle a perdu notre adresse…

2012 : j’ai 43 ans, nous avons 2 enfants que nous sommes partis adopter en asie. J’ai arrêté de travailler afin de m’occuper de ce petit monde, et puis mon mari a crée un programme qu’il a revendu à prix d’or à Microsoft !

2017 : j’ai 48 ans, les enfants grandissent bien, et nous passons chaque année quelques semaines dans leur pays d’origine pour ne pas les couper de leur racines.
J'organise des ateliers cuisine à la maison avec les copines, on rigole bien !

Je passe si elles le souhaitent le relais pour ce questionnaire pas facile à Diane, Hélène, et Michèle et Vanessa si elles le souhaitent !


Reinefeuille, dans son uniforme d'écolière !

Agneau à la menthe


D'habitude, je ne mange jamais d'agneau, celà m'écoeure, mais là, avec cette recette, je vous assure que je ne me suis pas faite priée, la recette était pour 2 repas, on a tout mangé !!!
Les ingrédients pour 4 personnes ou 2 gourmands :
800 g de sauté d’agneau
4 gousses d’ail
2 CS d’huile d’olive
6 branches de menthe fraîche
4 dl de bouillon de volaille
Sel, poivre

Dégraissez l'agneau, tout en conservant quand même un peu de gras pour qu'il reste moelleux à la cuisson.
Faites chauffer l’huile dans une sauteuse et faites dorer l’agneau coupé en gros cubes. Lorsque la viande est dorée, enlevez-la et jetez le gras de cuisson.
Versez le bouillon dans la sauteuse, ajoutez la menthe ciselée, l’ail pressé.
Remettez la viande et salez-poivrez.
Couvrez, réduisez le feu et laissez mijoter 30 à 40 mn.
Au bout de ce temps, retirez la viande et tenez la au chaud. Laissez réduire le jus de cuisson et passez-le au mixer.
Remettez les morceaux de viande dans la sauce, pour qu’ils s’imprègnent bien.
Surtout il faut prendre de la menthe et de l’ail frais, pour que toutes leurs saveurs se révèlent !
J’ai servi ce plat sur un lit de semoule, c’était succulent, on a même finit par saucer le plat, c’est pour dire …

samedi 10 mars 2007

Pôste gourmande #3
Ma jolie carte faite maison me vient tout droit de Paris, elle m'est envoyée par Emilie, du blog Guess What !
Elle s'inquiètait car elle avait oublié de mettre l'adresse de son blog, ne t'inquiètes pas Emilie, pas de souci pour te retrouver puisque je t'avais mise dans mes favoris !



J'ai trouvé ta carte adorable et bien appétissante ! un grand merci à toi Emilie, ainsi qu'à Marie-Laure, l'instigatrice de ce jeu.

vendredi 9 mars 2007

Petits bonheurs tout simples,
comme un yaourt au coeur d'érable,

des cadeaux gourmands ramenés par mes parents de leur WE en Tarn et Garonne,



des arômes noix de coco et banane, made in Thailand, pour mettre dans mes yaourts et dans mes desserts !