mercredi 30 avril 2008

Journée princière à Beausoleil



Alors que tout le gratin s'ésbaudissait à Monaco lors de diverses manifestations sportives, nous, les picholines, étions reçues comme des princesses chez les M&M'S !

Comme d'hab, Virginie et moi sommes venues ensemble en célibataire, laissant nos Stéphane respectif à la maison (l'Hom s'étant bléssé au mollet pendant un entrainement de foot) ; guidées par le plan de Michèle, mon GPS, notre intuition féminine et malgré 2 tours de ville dans Monaco à cause d'une histoire de feux tricolores, nous avons quand même réussi à arriver les premières !!!

Comme d'habitude on pourrait ravitailler un palais entier avec toutes les victuailles cuisinées ce jour là, mais jugez par vous-même :



Michel nous avait concocté un petit kir avec du sirop de mimosa ou de violette, pour nous mettre en apétit
ma première assiette ,
la deuxième, il faut gouter à tout, c'est la moindre des choses...


vue raprochée sur une capilotade d'olives en toast par Lali,


un velouté de courgettes à l'ail et à la menthe (Lali)
des bouchées au roquefort, poire, noix par Sylvie
une tarte fromage-courgettes par Michéle,
ma terrine pain d'épices, boursin figues-noix avant découpage
une fougasse aux anchois par Paul, le fiston d'Hélène,

Rillettes de saumon fumé et féta, accompagné de sucrines et de chips de vitelottes, par Vanessa
une délicieuse caponata par Patricia, la Maman de Vanessa,
de la pizza au jambon, et une autre au chorizo par Katia, la fille de nos hôtes,
une "tapenade" (il y a eu grosse polémique sur le sujet dans la cuisine) maison faite par Sylvie



et d'autres plats que j'ai du oublier de photographier, mais vous les trouverez surement sur le blog des autres picholines !

Passons maintenant à mon moment préféré, les desserts :




Notre Reine des macarons a exaucé mon souhait et nous a fait des macarons aux fraises Tagada, j'ai du me faire violence pour ne pas embarquer la boite en partant...

une tarte à la bière (Virginie)un superbe fraisier qui a fait sensation par Hélène, un tiramisu aux fraises par Sylvie, du riz au lait aux saveurs indiennes par Lali,
un étonnant avocat liegeois par Michèle, des verrines framboises-violette par Vanessa, une tarte pommes-nougat par Michèle, des cujades par Patricia, mon cheesecake banane et sa sauce aux carambars

Seule notre picholine Isabelle n'avait pu se déplacer.



Alors pour toi Isabelle, une véritable tradition, maintenant grace à toi, l'assiette des desserts !




Honte à moi, j'allais oublier de vous montrer ce que Michèle nous avait préparé : tout le monde est reparti avec une bouteille de lemoncello (je l'ai déjà gouté, il est excellent !) ou d'arancello fait maison, elle pas chouette notre copine ?

samedi 26 avril 2008

Terrine de pain d'épices




Une recette présentée lors de la dernière rencontre des picholines, j'en tirerai une bonne leçon, ne jamais faire une recette non testée par avance !!!


Recette inspirée d'un "guide pratique gourmand", j'avais trouvé la recette originale et en plus sur la photo on y voyait des tranches sublimes.
Ingrédients :


14 tranches de pain d'épices


300 g de boursin figues-noix





Chemisez un moule à cake avec du film alimentaire.



Déposez les tranches de pain d'épices dans le fond de la terrine en les découpant à la dimension du moule, recouvrez avec la moitié du fromage, tassez bien.



Recouvrez d'une couche de tranches de pain, d'épices, l'autre moitié de fromage, puis finissez avec le pain d'épices. Filmez, puis laissez au frais pendant au moins 1 heure.

Gros suspens jusqu'au démoulage...



Le démoulage se déroule à merveille, mais par contre lors du découpage, tout s'écroule !


Apparement l'association des saveurs a bien plu à l'assemblée, mais bon, j'étais terriblement génée et déçue de ma présentation, les copines ont été sympas, elles n'ont pas photographié le désastre dans son ensemble !


A retester en gardant les mêmes saveurs mais en changeant l'assemblage !

dimanche 20 avril 2008

Maquereaux aux féves

Filets de maquereau aux fèves



Une recette vue par mon Hom dans l'émission télé-matin, elle lui a plue, il m'en a fait la surprise un soir en rentrant du travail, je n'ai eu qu'a m'installer et déguster !

A la base la recette se fait avec de la lisette, mais comme il n'en a pas trouvé, il l'a remplacée par des filets de maquereau.

Ingrédients :
4 lisettes
150g de fèves fraîches (vive les féves pelées de chez Picard !)
150g de mesclun (remplacé par de la mâche)
1 oignon rouge
Marinade :
2 cc de miel
4 CS de vinaigre de xérès
8 CS d’huile d’olive
Basilic
Ciboulette
Sel et poivre du moulin
Temps de préparation : 25 minutes
Temps de marinade : 3 heures
Écossez et épluchez les fèves, puis placez-les dans un sac congélation.
Otez les arêtes des filets de lisette.
Coupez-les en lanières et disposez avec les fèves dans le sac congélation.
Préparez la marinade : Mélangez l’huile, le vinaigre, le miel, salez et poivrez.
Ajoutez la ciboulette et le basilic ciselé.Versez la marinade sur les lisettes et les fèves. Laissez mariner 3 heures.
Pendant de temps, coupez l’oignon rouge en fines rondelles. Lavez le mesclun. Préparer la vinaigrette en mélangeant la moutarde, l’huile et le vinaigre. Salez, poivrez
Mélangez le mesclun, l’oignon rouge, et la vinaigrette.
Dressez les lisettes et les fèves marinées sur la salade.




C'est trés bon, très gouteux, à essayer une prochaine fois avec de la lisette, si j'en trouve !

Source : télé-matin

jeudi 17 avril 2008

Yaourts aux spéculoos

Voilci les derniers yaourts réalisés, ceux qui sans conteste remportent la palme des meilleurs yaourts jamais mangés !!!
Je ne vous cite plus ma source, toujours la même, ma référence dans ce domaine.
Les ingrédients pour 7 pots (yogurta) :
- 1 yaourt nature
- 1 litre de lait
- 175 g de spéculoos
- 7 cuillères à café de cassonade

J'ai apporté quelques modifications : en effet, je ne met plus ni sucre ni lait en poudre, je rajoute simplement 2 à 3 CS de lait concentré sucré pour avoir un yaourt bien crémeux.

Mixer le lait et les biscuits.
Mettre le liquide dans une casserole et porter à ébullition.
Retirer du feu et laisser refroidir.
Passer au tamis fin.
Mixer le yaourt avec le liquide tamisé et le sucre.
Mettre dans les pots dans la yaourtière pour 10 heures, puis au réfrigérateur 4 heures.

Je ne sais pas pourquoi, mais les miens sont ressortis avec une fine couche craquante sur le dessus, mais tant mieux, c'était divin, merci Murielle !

mercredi 16 avril 2008

Encore un tag !





Me voilà taguée par Nanou du blog "Nanou au soleil".

La règle du jeu est simple :

- répondre précisément à des questions précises

- mettre le lien de la personne qui vous a tagué.

- mettre le règlement sur votre blog

- taguer 6 personnes à la fin de votre billet en mettant leur lien avertir directement sur leur blog les personnes taguées

- répondre à ces questions :


1. Quel aliment (produit) n'aimez vous pas du tout ? la viande crue et saignante


2. Nommez 3 de vos aliments-produits favoris ? cannelle, mangue, tomate


3. Votre recette favorite ? depuis mon vayage en Thailande, j'ai craqué pour la salade de papaye verte, un régal qu'aux dires de mon mari je réussi à la perfection


4. Votre boisson de prédilection ? le soho


5. Le plat que vous rêvez de réaliser, mais que vous n'avez toujours pas réalisé ? un mythe, réussir des macarons, j'ai tellement peur de les rater que je n'ai même jamais osé me lancer; je prefere dévorer ceux de Virginie la reine incontestée des macarons !


6. Votre meilleur souvenir culinaire ? la découverte de la vraie cuisine thaïe, lors de notre périple en Thailande.


Ce tag ayant déjà pas mal circulé sur la blogosphère, je le confie à celle que celà tente !

dimanche 13 avril 2008

Petits pains au miel et flocons d'avoine


D'après une recette de Anne du blog "Papilles et pupilles", trouvée ici !
Ingrédients :
300 g de farine T55 (j'ai pour ma part mis 150g de farine blanche et 150 g de farine complète)
100 g de flocons d'avoine + 2 cuil. à soupe pour saupoudrer
125 ml d'eau tiède
125 ml de lait tiède
30 g de beurre mou
3 cuil. à soupe de miel
1,5 cuil. à café de levure de boulanger déshydratée
1.5 cuil. à café de sel
Préparation de la recette :
Mettez tous les ingrédients dans votre machine à pain ou dans votre robot pétrisseur dans l'ordre préconisé par le fabricant. Faites attention à ce que le sel et la levure n'entrent pas en contact. Pétrissez jusqu'à obtenir une pâte souple et élastique. Cette étape peut également se faire à la main.Mettez votre pâton dans un saladier et laissez-le lever à l'abri des courants d'air pendant 1h30.
Déposez-le sur un plan de travail légèrement fariné et chassez l'air. Coupez-le en 8 morceaux de même poids (environ 100 g chaque). Façonnez-les en forme de boules et déposez-les sur une plaque de cuisson recouverte de papier sulfurisé. Laissez lever à nouveau 30 minutes. Préchauffez votre four à 230°C. Mettez 2 cuillères à soupe de flocons d'avoine dans une assiette creuse. Roulez vos petits pains dedans pour bien les enrober et enfournez. Laissez cuire 15 mn et faites refroidir sur grille.

Nous nous sommes vraiment régalés, j'en suis à ma deuxième fournée, ils sont extras aussi bons avec du salé ou du sucré pour le petit déjeuner !
A déguster, pourquoi pas avec cette délicisieuse recette de pâte à tartiner maison, vue sur le blog de Sylvie !

jeudi 10 avril 2008

Yaourts aux litchis


Pour une fois, j'ai fait une infidélité à Murielle ; j'ai essayé cette recette d'un livre prêté par un collègue, lui aussi heureux propriétaire d'une yaourtière.



1 litre de lait


1 yaourt nature


1 boite de litchis


3 CS de lait concentré sucré





Egoutter les litchis et les mixer. Mélanger au reste des ingrédients, verser dans les pots, programmer la yaourtière pour 10 h et mettre au frais pendant au moins 4 h.


Celà forme comme une petite mousse sur le dessus et une crème en dessous, on sent très bien le gout de litchis.
Je dois avouer que l'ajout de lait concentré rajoutes une petite note de crémeux qui n'est pas désagréable !



Source : "yaourt,videz les pots"

mercredi 9 avril 2008

Pains hamburgers, 2° version

Pains hamburger, 2° essai réussi !

Depuis mon premier essai avec la recette de Flore, je n'avais qu'une idée en tête, récidiver, mais cette fois-ci avec la recette de Sandra du blog "Le pétrin".
C'est chose faite, je me suis même améliorée dans mon "boulage" et ils sont calibrés dans des proportions plus raisonnables !
Voici la recette de Sandra que j'ai scrupuleusement suivie à la virgule près, sauf que la pâte est pétrie en map :
(pour 10 buns)
600g farine T65 (ou 300g T65 + 300g T45)
180g lait
150g eau
1 oeuf
30g beurre/margarine ou 2cs d'huile
1,5cc levure sèche instantanée ou 25g levure fraîche
1cc sel
1cs sucre

Dans un saladier, mélanger la moitié de la farine avec la levure, le sucre et le sel : creuser un puits, y verser les liquides, l'oeuf et le beurre en petits morceaux.
Mélanger 1 à 2 minutes pour amalgamer les ingrédients puis ajouter petit à petit la farine restante jusqu'à ce que la pâte forme une boule molle mais qui se détache des parois.
Verser sur un plan de travail fariné et pétrir vigoureusement jusqu'à obtention d'une pâte lisse, souple et élastique.
Mettre la pâte en boule dans un saladier huilé, couvrir avec un linge humide et laisser lever 1h30 environ.N.B. Cette étape peut se réaliser à la Machine à Pains ou au robot.
Verser la pâte sur un plan de travail légèrement fariné, l'écraser doucement avec la paume de la main puis diviser en 10 morceaux de même poids (environ 100g).
Former des boules et laisser détendre sous un torchon 5 à 10min.Pendant ce temps, former une boule de papier absorbant en mouillant 2 ou 3 feuilles, réserver sur le plan de travail.
Déposer sur le plan de travail différentes sortes de graines selon les goûts : sésame, pavot noir ou bleu, cumin, etc..
Bouler de nouveau chaque pâton, aplatir légèrement et presser la partie supérieure sur le papier absorbant humide, puis sur les graines et déposer sur une plaque de cuisson chemisée de papier sulfurisé ou simplement graissée.
Couvrir et laisser lever environ 1h.Préchauffer le four th7 (200°C) avec une coupelle d'eau pour créer une atmosphère humide.
Enfourner les buns et cuire 15-20min jusqu'à ce qu'ils prennent une belle couleur blond doré. Refroidir sur une grille.



voici un petit bun aux graines de sésame,
son p'tit frère aux graines d'anis vert !
Verdict : les deux recettes sont excellentes, et sont à conserver toutes deux très précieusement !