mardi 25 avril 2006

Cheesecake vanille-fraise

(ou les péripéties d'un cheesecake sans oeuf...)




J'ai pris cette recette du livre "cheesecake" de Keda black aux éditions Marabout.
je vous livre d'abord la recette originale pour 6 à 8 personnes (moule de 20 cm de diamètre et à charnière) :
La base :
125 g de sablés
40 g de beurre
50 g d'amandes effilées
la crème :
350 g de ricotta
350 g de fromage frais type saint-moret
100g de sucre
3 oeufs
le zeste finement râpé d'un citron
les graines d'une gousse de vanille
La marinade et les fraises :
500 g de fraises
3 cuil à soupe de sucre
le jus d'un citron vert ou une cuil à soupe de vinaigre balsamique, ou quelques tours de moulin à poivre.
Préchauffez le four th6 (180°), faites fondre le beurre et mélangez-le aux biscuits et aux amandes. Répartissez le mélange dans le fond du moule et tassez bien. passez au four 10 à 15 minutes.
Baissez la température du four à 140° (th 4).
battez ensemble les fromages pendant 30 secondes pour bien les lisser. Ajoutez le sucre puis les oeufs, un par un, toujours en battant juste assez pour incorporer tous les éléments.
versez dans le moule et enfournez pour une heure.
laissez refroidir, démoulez, mettez au réfrigérateur.
Environ 1 heure avant de servir, lavez les fraises, puis équeuttez-les. Mixez-en la moitié en coulis avec 2 cuillérées à soupe de sucre. mettez le reste dans un saladier et mélangez avec une cuillérée de sucre et la marinade choisie.
Laissez reposer une heure environ. Etalez le coulis puis les fraises sur le gâteau.
Voilà, j'avais choisi ma recette pour accomoder les fraises que j'avais eu dans mon panier bio, j'étais heureuse, je commence ma recette en divisant toutefois les proportions par deux pour les faire dans deux petits ramequins individuels. Tout était parfait jusqu'à ce que j'arrive au moment ou il faut ajouter les oeufs , arrrrrrrg, point d'oeuf dans mon frigo !!!
Du coup j'ai fait chauffer le jus d'un demi citron dans une petite casserole avec une petite cuillère d'agar-agar (decidement, ce produit est une vraie merveille !). Aprés ébullition et épaississement du liquide, j'ai coupé le feu, laissé un petit peu refroidir, et j'ai mélangé à mes fromages. j'ai mis au frais jusqu'au soir en priant pour que tout se passe bien au démoulage ...
Le soir, hô joie, hô bonheur, le démoulage s'est effectué sans heurt grace à l'ajout de papier sulfurisé dans mes moules.


Oups, j'ai failli tout manger sans prendre une dernière photo vu de l'intérieur !


Il me restait encore un peu de fromage, alors j'ai versé le surplus dans des petites coupes en plastiques tranparents pour le lendemain.


Finalement, même sans oeuf, ce fut "so delicious" , sauf que dans ma précipitation, j'ai oublié de mettre la vanille ...

12 commentaires:

Mijo a dit…

J'ai souvent tremblé lors de démoulage !!

moony a dit…

Super réussite avec l'agar et sans oeufs!

Dorian a dit…

Je vois arriver les fraises avec plaisir surtout après ta recette !

anne a dit…

Pour me faciliter la tâche je crois que je vais désormais présenter mes cheesecakes dans de belles coupes! quelle super idée!

Celat a dit…

A la fraise Rohhhh ça à l'air divin!

tuitok a dit…

Oh la la ca ma l'air drôlement bon!

soizicuisine a dit…

vive les fraises!!!

tatyval71 a dit…

uhmmm! je suis sûre que je vais adorer

Leelooo a dit…

Hihi ... tu me rassures malgré toi : il n'y a pas que moi qui se rend compte quand la recette est déjà bien avancée que je n'ai pas un des ingrédients principaux ! Mais ton "rattrapage" est superbe et donne vraiment envie de l'essayer : moi-aussi je suis devenue (grâce à toi) adepte de l'agar-agar. merci pour cette recette !

hermione a dit…

coucou, c'est hermione. merci pour ton comm chez moi. je pourrais passer moi aussi te voir maintenant ke j'ai ton adresse.
si tu aimes bricoler g un second blog
http://lepetitmondedhermione.blogspot.com/
J'adoore aussi les jeux video...tu aimes koi toi ?

Casseroles2Nawal a dit…

Avec en plus tes tagliatellines aux crevettes, cela est fameux. Exactement le genre de mets que j'affectionne ;-)
Bon week-end et à Bientôt !

Véro a dit…

Ô jubilation des yeux, désespoir des papilles!! J'en veux, mais TOUT DE SUITE!! C'est malin...