Poêlée de salicornes


La salicorne, n'est pas une algue comme beaucoup le croient mais bel et bien une plante. Elle   pousse à l'état sauvage sur le bord de mer et est arrosée  par celle-ci lors des marées. Elle se cueille de juin à début-septembre, après elle monte vite en graine.
Ramassée fin août je n'ai cueillie que les pointes à la main, car le reste de la tige est déjà dure et immangeable.
Il faut bien la rincer avant de la cuisiner, mais pas trop afin de lui conserver son petit goût iodé et la consommer le jour même sinon elle perd son goût et tous ses bénéfices nutritifs.
Vous pouvez aussi la conserver au vinaigre si vous voulez en consommer toute l'année, mais personnellement je n'apprécie pas.

Préparation : facile et rapide !

Faire bouillir de l'eau et y plonger les salicornes 2 à 3 minutes, puis égoutter.
Dans une poêle faites fondre un peu de beurre végétal, ajouter les salicornes, un peu d'ail haché et du persil, mélanger et faire revenir quelques minutes.
Servir immédiatement.
Ici avec un petit croque-monsieur  (végétal , bien sur) et des tomates du jardin, nous nous sommes régalés !!!

*** A savoir :
La salicorne apporte nombre d’oligo-éléments et de vitamines :
Les teneurs en potassium (119 mg), magnésium (75 mg), calcium (34 mg), phosphore (20 mg) et fer (4,9 mg) ne sont pas négligeables. La salicorne contient aussi des bêta-carotènes transformés en vitamine A par notre organisme, et un peu d’acide ascorbique, c’est-à-dire de la vitamine C.
(source Rustica)

Commentaires