mercredi 29 novembre 2017

Gâteau à la poire de terre et aux épices


Récemment ma copine Geneviève m'a fait goûter un gâteau dont l'ingrédient principal et mystérieux était  la poire de terre ! Les cultivant dans son jardin, elle m'en a donné quelques uns pour pouvoir les cuisiner à mon tour.
Je ne connaissais pas du tout l'existence de cette  plante tubéreuse, que l'on nomme aussi "yacon". Elle est originaire d'Amérique du Sud et ses longs tubercules charnus et comestibles peuvent être consommés crus ou cuits à la manière des pommes de terre ou même en version sucrée comme ici.
Du coup j'ai refait la même recette en remplaçant toutefois les oeufs présents dans la recette initiale, ce qui donne une consistance vraiment fondante, très agréable en bouche.

Ingrédients : 
175 g  de sucre 
175 g  d’huile de colza ou tournesol
3   œufs (remplacés par 60 g de compote de pommes et un yaourt nature au soja)
175 g  de poire de terre râpée
100 g  de raisins secs
50 g  de noix hachées
Le zeste d’une orange bio
1 cc de cannelle
1 pincée de noix de muscade
175 g de farine type 65
1 cc de poudre à lever

Glaçage :
120 g de sucre glace
2 ou 3 cc de jus d’orange

Préparation : 
Préchauffer le four 180°C.
Mettre un rond de papier cuisson au fond d’un moule à gâteau de 20 cm de diamètre et graisser les bords. 
Mélanger le sucre et huile dans un grand saladier.
Ajouter la compote et le yaourt et mélanger. Ajouter la poire de terre râpée, les raisins, les noix et le zeste d’orange, mélanger.
Dans un autre bol mélanger la farine, la cannelle, la noix de muscade et la poudre à lever.  Incorporer ce mélange à la pâte avec une grande cuillère et verser la préparation dans la moule.
Faire cuire environ 40 minutes ou jusqu’à ce que le dessus du gâteau soit doré et ferme au toucher.
Sortir du moule et laisser refroidir.


Pour le  glaçage

Mélanger le jus d’orange au sucre glace pour obtenir la consistance d’une crème. Étaler sur le gâteau avec une spatule ou utiliser un pochoir pour obtenir un effet strié.



Fondant et parfumé, ce gâteau nous aura duré 3 jours, mais bien protégé il pourrait se garder une semaine...

Couvrir de papier alu pour éviter le dessèchement.



Merci au "Jardin de Jenny" pour la recette !


1 commentaire:

Colinette a dit…

je ne connaissais pas non plus.. juste entendu vaguement parler du yacon..et encore..sans vraiment savoir ce que c'est..
une chose est sure, c'est original (comme j'aime)
Bisous