lundi 23 février 2015

Article invité : Makrout aux dattes, un vrai must de la pâtisserie orientale

Vous vous souvenez de Maya, qui avait déjà publié un article sur mon blog, la voici à nouveau avec un article sur la pâtisserie orientale et l'un de mes gâteaux préférés, le makrout. Bonne lecture !

(image prise ici)

La pâtisserie orientale c’est tout le charme sucré des gâteaux issus de la cuisine maghrébine qui vous invite à un voyage gourmand de l'autre côté de la Méditerranée durant lequel vos papilles seront en extase. Les pâtisseries sont pour la plupart réalisées à base d'amandes et de miel et sont généralement accompagnées avec le fameux thé à la menthe, symbole de l’hospitalité orientale. La pâtisserie maghrébine offre une grande diversité de desserts.

Alors, laissez-vous envoûter par ces gourmandises et découvrez ces merveilles aux milles saveurs! Pour vous donner l’eau à la bouche voici quelques gourmandises :

* La Rose des sables n'est pas seulement une "plante" du désert... c'est aussi une délicieuse pâtisserie frite et pour la réaliser, il faut étaler très finement la pâte en longues bandes quasi transparentes.

* Zlabia : attention, car dès que l'on croque le zlabia, il dégouline de miel! On trouve de nombreuses variantes de cette pâtisserie en Afrique du Nord, mais aussi en Inde où l'on peut en déguster sur les marchés, tout chauds et enveloppés dans du papier journal.

* La boule de neige : un classique de la pâtisserie marocaine dont on ne se lasse jamais. Une fois sorties du four les boulettes sont trempées dans de la confiture d'abricot parfumée avec 3 à 4 cuillères d'eau de fleur d'oranger. Ensuite, les boulettes roulent dans la noix de coco. C'est le gâteau des enfants !

* Les cornes de gazelle : petites douceurs maghrébines à base de pâte d'amande et de fleur d'oranger.

* La baklawa : le gâteau tunisien des cérémonies par excellence qui, comme les pâtisseries tunisiennes, répond à l'adage "tout ce qui est petit est joli". Rares sont les mariages ou autres festivités importantes qui se font sans baklawa, surtout dans les milieux urbains. Plusieurs couches de pâte feuilletée très minces et étirées une à une par deux, trois ou quatre personnes selon la taille du moule. Une farce d'amandes et/ou autres fruits secs (pistaches, noisettes, etc.) en poudre et de sucre, arrosée d'eau de rose, est placée sur une première couche de feuilles de pâte et recouverte d'une série d'autres feuilles. Le tout est ensuite découpé en petits losanges et envoyé à cuire chez le boulanger. À la sortie du four, du sirop de sucre aromatisé est versé sur la préparation encore chaude.

* Les cigares aux amandes et à la feuille de brick une recette incontournable du mois de ramadan pour accompagner d’un thé à la menthe issue d'une pâtisserie fine et bien croustillante.

* Les briouates au miel, un vrai délice marocain. Ce sont en fait des chaussons marocains farcis. Les tunisiens ont leur brick, les marocains les briouats et les algériens et turcs les böreks. Cela se ressemble dans le sens où ce sont tous des chaussons farcis et croustillants ! Hmmmm !

Mais l’incontournable gâteau, le plus connu et le plus aimé du Maghreb est le Makrout. Il est tout autant présent en Algérie, qu’en Tunisie et qu’au Maroc on le retrouve sur les plateaux pour toutes les occasions (fêtes, mariages, cérémonies…)! Le makrout est soit frit ou passé au four selon les goûts, les deux façons le rendent totalement délicieux. Le makrout est préparé en superposant une couche de pâte à base de semoule de blé dur et une couche de pâte de dattes, ou quelquefois de figues ou d'amandes. Le tout est ensuite roulé, puis découpé sous forme de losanges ou de triangles avant la cuisson et le plus souvent frit dans une huile végétale. Il est ensuite trempé dans un sirop mielleux à base de sucre et de citron ou de zestes d'oranges. Il est enfin servi à froid. De vrais délices à la couleur d’or gorgés de miel et à la saveur de la datte tendre auxquelles il est difficile de résister !

Ces quelques exemples de mises en bouche vous ont donner l’envie de connaître de plus près les vrais secrets des pâtissières maghrébines ? Alors il suffit de consulter des sites d'annonces locaux pour tomber sur des appartements vraiment à ne pas louper pour vous offrir une petite escapade gourmande au Maghreb à un prix très attractif !

(image prise ici)

Maya.




1 commentaire:

Colinette a dit…

j'ai eu l'occasion de manger des douceurs orientale, lors d'une croisière en Egypte..voila quelques années, une vrai tuerie..
Je crois, qu'il avait un très bon chef.. Tout le reste des repas était de la même facture.
je reproche souvent a ces doureurs d’être un peu trop sucrées.. mais!! pour leurs défense, je n'aime pas le trop sucré..merci Maya et merci a toi aussi