mardi 30 septembre 2014

Restaurant "Le jardin de Sébastien" à Saint-Raphael




Début septembre, nous avons eu le plaisir de découvrir un nouveau restaurant proche de chez nous. Une belle villa près des golfs dans un cadre très agréable.
Comme le temps était encore doux et ensoleillé nous avons déjeuné en terrasse face au jardin et à son adorable petite fontaine qui invite à la détente.



Nous étions sur le menu découverte composé d'une entrée, d'un plat et d'un dessert : 

des mignardises salées servie lors de l'apéritif,


un gaspacho très doux, servi en pré entrée


En entrée nous avions opté chacun pour un plat différent :

un croquant de morue fraîche et crevettes  qui m'a vraiment conquise (j'en ai encore l'eau à la bouche en y repensant )


et un berlingot de chèvre en salade de haricots verts à la truffe pour mon mari qui s'est également régalé !


Nous avons pris le même plat : comme un pistou de la mer, avec de belles gambas, des moules, des coquillages et un jus vraiment très goûteux, une merveille !
Impatients d'y goûter, nous avons attaqué avant de prendre la photo, d'où le désordre dans l'assiette !



Enfin le dessert, des crêpes au caramel d'orange avec des quenelles au chocolat, réellement divin !!!



Au moment du café, on nous a également servi des mignardises sucrées, mais je dois avouer qu'après un si bon repas je n'avais plus de place  : 


j'adore leur vaisselle colorée, pas vous ?



En résumé, vous vous en doutiez, nous avons été conquis par cet endroit charmant ! le personnel est vraiment impeccable, discret mais aussi présent quand il le faut, aimable et souriant  ce qui pour moi est aussi important que ce qu'il y a dans l'assiette !
La cuisine  fine et  raffinée, des couleurs, des saveurs dans de la belle vaisselle, bref tout ce que j'aime !


Assurément une bonne  adresse à conseiller sans hésitation  aux amis et à la famille, nul doute que nous y retournerons très bientôt ! Merci Vanessa de nous avoir  fait connaître ce lieu enchanteur.


dimanche 28 septembre 2014

Gajar ki sabji, recette indienne aux carottes


Une recette à déguster  les jours un peu frais, et je crois bien que nous y sommes, nous n'aurons pas d'été indien cette année sur la côte... ! Elle sera également parfaite pour les grands repas d'hiver accompagné de riz basmati.

Pour faire cette recette indienne, il vous  faudra :
4 carottes coupées en dés
1 pomme de terre coupée en dés
30g de petits pois
1/2 cuillère à café de graines de cumin
1 cuillère à soupe de poudre de curry
1 cuillère à café de coriandre en poudre
1/2 cuillère à café de curcuma en poudre
3 pincées de Garam masala
1/2 cuillère à café de Chat masala (facultatif)
1/2 cuillère à café de concentré de tomates
quelques feuilles de coriandre fraîche
de l'eau
de l'huile
du sel à votre goût

Faire chauffer un peu d'huile dans une poêle. Quand l'huile est chaude, mettre le cumin, les carottes, la pomme de terre et les petits pois et bien mélanger.
Saler et mélanger. Couvrir et laisser cuire 5 minutes à feu moyen.

Ne pas hésiter à rajouter un peu d'eau si cela cuit trop vite.

Ajouter les épices : curcuma, coriandre en poudre, curry avec 5 centilitres d'eau et mélanger. Couvrir et laisser cuire 8mn à feu moyen en mélangeant de temps en temps.

Ajouter le concentré de tomates, le garam masala et le chat masala. Ajouter 2 cuillères à soupe d'eau et mélanger. Laisser cuire encore 2 à 3mn.
Parsemer le Gajar ki sabji de coriandre fraîche ciselé avant de le servir.

Cette succulente recette exotique nous vient du site "La cuisine de Pankaj, cuisine végétariennes et recettes indiennes"

vendredi 26 septembre 2014

Coleslaw comme à New York

Ce matin, j'ai été me réapprovisionner en fruits et légumes Au marché de  la Vallée Rose, un regroupement de producteurs locaux (Fréjus et environ) ; cela se passe sous un hangar, les produits sont vendus présentés en cagettes avec le nom du producteur, mais tout est très propre et tout le monde y est aimable et souriant (pour avoir bossé pratiquement 20 ans dans le commerce, je sais que c'est un métier qui n'est pas toujours facile, surtout concernant la relation avec les clients !). Je me suis laissée tentée par du chou blanc, en plus de ma liste de courses pour préparer une recette de coleslaw sur un site très sympa dédié à New York.



  liste des ingrédients de base :
  • 1/4 de  chou blanc 
  • 2 carottes
  • 1 yaourt nature non sucré
  • de l'aneth frais
  • de la mayonnaises
  • 1 petit verre à liqueur de vinaigre blanc
  • sel, poivre


Enlevez le coeur dur du chou pour ne garder que les  feuilles.

Coupez-le  ensuite  en fines tranches, pour obtenir des lamelles fines que vous recouperez dans l’autre sens pour obtenir de petits morceaux de chou de 2 ou 3 millimètres. N’utilisez pas un robot pour hacher le chou, cela donnerait un hachis irrégulier qui ne convient pas. Le mieux est d’utiliser un couteau assez grand, à large lame.

Pelez les carottes et éliminez les deux extrémités. Râpez-les  avec une râpe à main, en utilisant la face avec de gros trous Il est préférable d’utiliser une râpe à main à celle d’un robot, le résultat est meilleur, vous devez obtenir des morceaux de carotte à peine plus petits que les morceaux de chou. 

Enlevez les plus grosses tiges de l'aneth pour ne garder que les fanes, et hachez les avec un couteau pour obtenir de petits morceaux fins comme on le fait avec du persil. 
Dans un saladier assez grand, mélangez chou, carottes et aneth jusqu’à obtenir un mélange homogène.

Prenez un petit récipient pour préparer la sauce, en versant le yaourt entier, le même volume de mayonnaise et un demi à 3/4 de verre de vinaigre blanc. Mélangez le tout avec une fourchette jusqu’à obtenir une sauce onctueuse (mais assez liquide quand même) que vous verserez sur la salade après l’avoir assaisonnée de poivre et de sel (une demi cuillère à café de sel, pareil pour le poivre). 

Mélangez bien le tout jusqu’à ce que toute la salade soit bien imprégnée de la sauce. Goûtez pour rectifier l’assaisonnement en sel, poivre et vinaigre. 

Enfermez la salade dans un récipient hermétique et mettez le au réfrigérateur pour au moins 2 ou 3 heures. 

Selon vos goûts, vous pouvez également ajouter des raisins secs, du cumin, des graines de sésame et même de la moutarde en grains pour un goût plus prononcé.


Le saviez-vous ?
Le Coleslaw est une recette qui remonte aux débuts de New York, vers 1650, lorsque la ville est sous domination hollandaise et se nomme encore Nouvelle Amsterdam. Les hollandais colonisent alors le sud de la presqu’île de Manhattan et utilisent les berges de l’Hudson pour produire les cultures maraîchères nécessaires à leur propre consommation. Et ils produisent beaucoup de choux, légume facile à produire et très prolifique, dont la cuisine hollandaise fait grand usage. Ce sont eux qui inventent le Coleslaw, dont le nom provient de la contraction et anglicisation de mots hollandais : kool pour chou, et sla pour salade (ou laitue), ce qui donne koolsla, transformé phonétiquement en Coleslaw par les anglophones.

Source : New York Mania !

mercredi 24 septembre 2014

Velouté de courgettes au roquefort


Un petit velouté passe-partout délicieux, ultra facile à réaliser et assez rapide !
Pour cette recette j'ai utilisé de la pâte de Roquefort spécial cuisine ramené lors de ma visite à Roquefort sur Soulzon pendant les vacances. Attention, c'est très fort, très concentré donc à utiliser avec parcimonie. Sinon, vous pouvez utiliser du roquefort en fromage. (30 g environ, il faut que se soit subtil).

Les ingrédients : 
2 courgettes coupées en cubes
1 oignon émincé
huile d'olive terre2crete
1 cube de bouillon de légumes
1 cc de pâte de Roquefort
10 cl de crème liquide 
de l'eau

Dans une casserole, versez un peu d'huile et faite  blondir l'oignon, puis ajouter les courgettes, laisser cuire 2 mn.
Ajoutez le bouillon cube émietté puis couvrez d'eau.
Lorsque les courgettes sont bien cuites, ajoutez la crème et la cuillère de pâte de roquefort et mixez.
Servir tiède ou froid, c'est bien meilleur à mon goût.


lundi 22 septembre 2014

Confiture de figues, citron vert éclats de noix


Les figues j'adore ça, j'en ferais des indigestions tellement c'est bon !  Quand c'est la saison, chaque semaine j'en achète un bon stock à La vallée Rose. J'ai enfin réussi à en garder 1 kg pour en faire quelques pots de confiture.

Pour 4 pots (style Bonne Maman) et un demi :
- 1 kg de figues noires bien mûres
- 700 g de sucre
- le jus et les zestes d'un citron vert
- un poignée de noix grossièrement hachées



Dans une grosse marmite, déposez les figues coupées en 4 et versez le sucre par dessus, ainsi que le jus et les zestes du citron. Laissez reposer le temps que le sucre fonde sur les figues (sans allumer le feu).
Lorsque le sucre a fondu, mélangez bien, et laissez cuire a petits bouillons jusqu'à ce que les figues soient bien fondues. Faites tomber quelques gouttes de confiture dans une coupelle, si elle se fige de suite, c'est bon, sinon prolongez la cuisson.
Pour ma part, je n'apprécie pas les gros morceaux de fruits dans une confiture alors c'est l'étape ou je mixe, mais vous pouvez très bien passer cette étape.
Incorporez les morceaux de noix en mélangeant bien, mettre en pot, visser et retourner les pots jusqu'à refroidissement.






samedi 20 septembre 2014

Courgettes gratinées au parmesan




Ingrédients 

500 g de courgettes, coupées en fines rondelles
2 gousses d'ail, finement hachées
1 cuillère à soupe d'origan sec
2 cuillères à soupe de persil plat frais, finement haché
2-3 cuillères à soupe d'eau
sel & poivre du moulin
4 cuillères à soupe d'huile d'olive
4-6 cuillères à soupe de parmesan fraîchement râpé

Préparation

Préchauffer le four à 200ºC.

Disposer les rondelles de courgettes de façon harmonieuse dans un grand plat à four. Saupoudrer uniformément avec l'ail haché, l'origan et le persil.

Arroser avec l'eau. Saler et poivrer. Arroser avec l'huile d'olive, puis saupoudrer avec le fromage râpé.

Couvrir avec une feuille d'aluminium alimentaire et enfourner à 200ºC pendant 20 minutes.

Retirer l'aluminium et laisser gratiner pendant 5-7 minutes, ou jusqu'à ce que le fromage soit fondu.

Retirer le plat du four et servir sans attendre.



Nous nous sommes réglés, le plat initialement prévu pour 2x2  repas est parti en une seule fois...

Source :  l'excellent  blog de la trop discrète Elvira "Tasca da Elvira

jeudi 18 septembre 2014

Figues confites au porto



A déguster tel quel, ou pour les plus gourmands accompagné d'une boule de glace vanille ou de crème fouettée !

Ingrédients :

  • 500 g de figues
  • 15 cl de porto
  • 1 cuillère à soupe de miel
  • 150 g de sucre
  • 3 clous de girofle
  • 4 étoiles de badiane
  • 6 gousses de cardamome
  • 1 bâton de cannelle



1. Laver les figues, retirer la queue et les percer avec une pique de part et d’autre.
2. Dans une sauteuse porter à ébullition le porto avec le miel, le sucre et les épices.
3. Ranger les fruits côte à côte dans la sauteuse et cuire à feu moyen, mi couvert environ 15 à 30 min, jusqu’à ce que le porto réduise de moitié.
4. Mettre en pot en conservant ou non les épices.


Une fois refroidi, conserver quelques jours au réfrigérateur.



Source : Ôdélices

mardi 16 septembre 2014

Crumble aux figues, pignons et huile d'olive



L'huile d'olive dans le Sud, on en met partout, jusque dans nos desserts, et loin d'être écoeurant cela met en valeur la saveur des autres ingrédients.
Dans ce dessert, plus léger qu'il n'y parait, se cachent des pignons de pin légèrement grillés pour faire ressortir tout leur arôme.

Pour 4 parts généreuses : 
- une douzaines de grosses figues bien mûres
- le jus d'une orange fraîchement pressée
- une poignée de pignons de pin, que vous aurez fait légèrement griller à sec
- 2 CS de sucre
- 2 CS d'huile d'olive  AOP de Provence
- 100 g de farine
- 60 g de beurre

Dans le fond d'une plat à four, disposez les figues lavées, séchées et coupées en 4, arrosez du jus d'orange.
Préparez la pâte à crumble en mélangeant tous les autres ingrédients, répartissez sur le dessus des figues.
Faites cuire 40 mn à 180° dans un four préchauffé




Avec cette recette, je participe au défi du mois "Mi-figue-Mi-Raisin
du 1° au 30 septembre


samedi 13 septembre 2014

Boulettes salées sucrées





J'ai trouvé cette excellente recette sur le blog "Jardin Vegan", la recette d'Anouk était présentée sous forme de saucisses mais j'ai préféré les faire sous forme de boulettes. Elle accompagneront  à merveille un couscous de légumes ou comme moi ici une salade de crudités. 
pour voir la recette initiale c'est ici !

Ingrédients : pour une douzaine de boulettes 

250 g de Tofu nature ou tofu fumé
2 oignons coupés en petits dés 
8 à 10 abricots secs coupés en petits dés (environ 110 g) 
4 gros champignons de Paris ( environ 150 g)
3 CS de  maïzena (ou farine de tapioca) . NOTE : selon la consistance du tofu que vous utilisez, il se peut que le mélange obtenu au final ne soit pas assez solide. Dans ce cas ajouter un peu plus de farine. 
1 cuillerée à soupe de fécule de pomme de terre 
3 CS d'oignons frits 
2 cc de basilic séché 

Pour le laquage :
2 CS de sauce de soja
1 CS de caramel liquide (sauce au caramel)
1cc de sauge (si vous aimez) 

Si vous utilisez du Tofu nature : 1 cuillerée à café de liquide fumée (Hickory Smoke) - Cet ingrédient donne un goût fumé, (difficile à trouver en France, mais dispo sur les magagsins vegan en ligne)
Sinon,  remplacer par 1 cuillerée à café de sauce Worcestershire OU par de la sauce de soja. 



Préparation
Rincer et sécher le tofu.  Pressez le bien pour faire sortir l'eau. Émietter et mettre dans un robot ménager. Arroser de sauce fumée,. mélanger pour que le tofu s'imprègne bien. 
Couper les champignons en petits morceaux, ainsi que les oignons, puis les faire dorer dans une poêle dans de l'huile d'olive. 
Une fois prêts, ajouter les oignons-champignons dans le robot avec le Tofu. Mixer pour obtenir un mélange grossier, ça ne doit pas être une purée. Mettre en attente dans un grand bol.
Mettre les abricots dans le robot, mixer pour les réduire. Ajouter au mélange réduit de tofu-champignons.  Ajouter en dernier les oignons frits et le basilic. Mélanger. 
Ajouter la farine de tapioca (ou maïzena) + la fécule de pomme de terre. Mélanger. Rectifier l'assaisonnement sel - poivre. Ne pas hésiter à bien relever surtout en poivre si vous aimez le goût piquant.  



Former les  boulettes :
Prélever du mélange, former des boulettes,   les laisser au réfrigérateur jusqu'au moment de les faire cuire. 

Cuisson : 2 méthodes 
Méthode 1 : faire dorer les saucisses directement à la poêle ou sur le gril.
Méthode 2 : laquer les saucisses.  
Mélanger les ingrédients du laquage dans un petit ramequin, poser les saucisses sur une feuille d'aluminium ménager, passer la laque au pinceau sur toutes les saucisses. Si vous ne les cuisinez pas immédiatement, enrouler les saucisses dans la feuille d'aluminium et laisser reposer au réfrigérateur. 

Les saucisses peuvent ensuite être dorées à la poêle dans un peu d'huile d'olive, ou directement sur le gril.


Un régal, à refaire sans hésitation !

mercredi 10 septembre 2014

Couscous d'orge aux légumes



Je n'avais jamais préparé de couscous et puis je suis tombée sur une superbe photo dans un livre sur la cuisine végétarienne qui m'a drôlement fait envie. J'ai vite fait l'inventaire dans ma cuisine et j'ai adapté la recette avec ce que j'avais sous la main. Pendant le mijotage des légumes ça sentait rudement bon et je vous avoue que lorsque j'allais de temps en temps vérifier et remuer la cocotte, j'ai plusieurs fois picoré dedans, mais uniquement pour voir si tout allait bien... 

Les ingrédients sont pour 4 à 6 gourmands,  mais pour info nous avons fait 2 fois 2 repas + 2 portions que j'ai congelées  :
- 2 oignons émincés
- 4 petites carottes coupées en rondelles
- 250 g de chou fleurs en petits bouquets
- une petite boite de pois chiches
- 2 courgettes coupée en rondelles
- huile d'olive terre2crete
- 1 cc de curcuma
- 1/2 cc de piment en poudre
- 2 cc de gingembre frais râpé
- 1 bâton de cannelle
- 375  ml de bouillon de légumes
- sel, safran, miel
- 2 CS de coriandre fraîche hachée
- 2 CS de persil plat frais haché
-  graine de couscous d'orge Tria
-eau  bouillante salée
- sel,
- 30 g de beurre


Faites revenir les oignons avec 2 CS d'huile d'olive, puis ajouter le curcuma, le piment et le gingembre, faire cuire 2 mn.
Ajouter le bâton de cannelle, les carottes, courgettes, chou fleurs, recouvrez du bouillon. Couvrez et laissez mijoter jusqu'à ce que les légumes soient tendres.
Ajoutez les pois chiches, 1 à 2 CS de miel (pour moi du miel au safran) selon vos goûts puis les herbes.
Prolonger la cuisson sur feu très doux en remuant souvent.
Mettre le couscous d'orge dans un saladier et couvrir d'eau bouillante (env 1 cm au dessus de la semoule), couvrez et laissez gonfler.
Ajoutez le reste d'huile et le beurre et bien mélanger à la fourchette. Si vous trouvez la semoule trop liquide vous pouvez la passer quelques secondes au micro ondes afin de la sécher un peu.
Servir les légumes sur un lit de semoule.



Ce couscous sera bien meilleur si vous préparez les légumes la veille en les faisant longuement mijoter.


dimanche 7 septembre 2014

Moelleux cerises amandes


C'est en dégustant un de ces délicieux moelleux que j'ai réalisé que je ne vous avais même pas publié la recette alors que nous sommes en fin de saison, mais si vraiment vous n'en trouvez plus, vous pouvez toujours vous rabattre sur des fruits au sirop ou congelés mais c'est tellement meilleur avec des fruits frais.

Un des avantages de ces petits moelleux, c'est qu'il supportent très bien la congélation : lorsque je les avais confectionnés, je n'avais pas lésiné sur les quantités et nous avons beaux être gourmands, ça faisait quand même beaucoup ; du coup je les avais emballés dans du film étirable puis congelés. A midi  j'ai eu envie d'une petite douceur avec le café, hop quelques secondes au micro ondes et le tour est joué !

Un autre avantage tout aussi intéressant : ils  contiennent peu de gras et de sucre, l' indice glycémique est très faible.


Les ingrédients (pour 3 mini moules à cake) :

  • 2 blancs d'oeuf
  • 70 g de sirop d'agave
  • 100 g de yaourt nature
  • 3 g de levure chimique
  • cerises
  • 30 g de cassonade
  • 20 g de beurre allégé
  • 75 g de farine
  • 35 g de poudre d'amandes
Battre ensemble les blancs d'oeuf, 20 g de cassonade et le sirop d'agave.
Ajouter le beurre fondu et le yaourt, bien mélanger.
Intégrer ensuite la farine, la levure et la poudre d'amandes, mélanger.
Verser la préparation dans les moules, disposer les cerises en appuyant légèrement dessus (les miennes se sont un peu trop enfoncées pendant la cuisson).
Saupoudrer du sucre restant.
Cuire 20-25 mn à 180° dans un four préchauffé.



Source : La ligne gourmande

vendredi 5 septembre 2014

Milk-shake banane-pêche et lait de noisettes


Quand les fruits s'abiment dans leur corbeille, plusieurs choix s'offrent à nous : compote, crumble, gâteaux, mais là il ne me restait qu'une banane et une pêche. Alors on coupe tout ça en morceaux, on couvre de lait de noisettes et on mixe bien, jusqu'a ce que ça mousse (j'adore !).
On verse dans un verre, on rajoute la paille, et ça accompagne le petit muffin du gouter !


mercredi 3 septembre 2014

Burger au thon et à la ratatouille



Dans le Sud aussi nous avons eu notre lot de jours gâchés par la pluie et par le vent, et bien des activités ont du être annulées faute de soleil. Cette recette avait été prévue pour un pique nique qui s'est finalement déroulé dans le salon, mais au final nous avons quand même passé un bon moment et c'est bien là le principal.

Prenez un bon pain à hamburger fait maison bien sur (recette ici !), tartinez la base de ratatouille  (maison, si vous le pouvez) grossièrement mixée, ajoutez du thon en boite émietté, puis des rondelles de concombre et vous couvrez le tout. C'est frais c'est goûteux, moi j'adore.
Voilà, il n'y a plus qu'à déguster en regardant tomber la pluie !

lundi 1 septembre 2014

Muffins au cacao amer

Pour l'anniversaire de mon neveu, j'ai voulu lui rajouter un  cadeau fait maison, car je sais qu'il apprécie mes petits gâteaux, surtout ceux au chocolat. J'ai choisi des  muffins au cacao, pas trop décorés et faciles à transporter  !



Ingrédients pour 12 muffins :

300 g de farine
40 g de cacao amer
300 g de sucre 
4 oeufs
8 g de levure chimique
150 ml de lait (j'ai utilisé du lait de noisette qui se marrie très bien avec le cacao)
170 g d'huile de tournesol
1 pincée de sel
une poignée de fraises Tagada pour la déco (ajout personnel)

Mélanger dans un saladier la farine et le cacao amer. Tamiser cette préparation à l'aide d'une passoire afin d'éliminer tous les grumeaux.
Dans un autre saladier, battre les oeufs et le sucre. Ajouter le mélange farine-cacao, la levure et le lait.
Mélanger bien, puis incorporer l'huile et le sel.
Fouetter jusqu'à ce que la pâte soit bien lisse.
Verser la préparation dans des moules à muffins. Si vous avez des caissettes, les poser dans vos moules à muffins et verser directement la préparation dans les caissettes.
Enfourner dans un four préchauffé à 175°C pour 25 minutes de cuisson.
A  la sortie, creusez un peu le dessus, saupoudrer de sucre glace et déposer une fraise.
J'en ai gardé une partie pour moi, ils étaient vraiment délicieux, bien moelleux, un régal.

A savoir : j'ai réduit la dose de sucre de un tiers,  et c'était impeccable !

Les muffins dans leur boite, prêts à être offert !